En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
French minister for Family, Children and Women's Rights Laurence Rossignol arrives for a meeting at the Hotel Matignon in Paris, on February 18, 2016.
 

Comme l'a annoncé ce lundi Laurence Rossignol, le gouvernement va abroger une de ses propres circulaires sur la PMA, datant de 2013. Elle menaçait les gynécologues français de sanctions, s'ils orientaient leurs patientes lesbiennes ou célibataires vers une PMA à l'étranger.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Facebook-285953724925551
    Facebook-285953724925551     

    A la différence de la GPA qui devrait être sévèrement condamnée, y compris et surtout en cas de recours à l'étranger (un trafic tout-à-fait honteux) la PMA devrait être totalement ouverte aux couples homosexuels...

Votre réponse
Postez un commentaire