En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
"Ils arrivent!". Le dernier numéro du Journal de Béziers manipule une photo de l'AFP pour semer la psychose sur la crise des migrants.
 

L'assignation, qui vise la municipalité et son maire proche du FN, a été délivrée mardi. L'AFP et le photographe demandent chacun 30.000 euros de dommages et intérêts.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • artemusgordon64
    artemusgordon64     

    Sacrė Ménard après avoir travailler pour la CIA avec reporters sans frontières le voila pour l'extrême droite mais toujours avec la CIA ........

  • Nicangel2612
    Nicangel2612     

    Pour UNE fois qu un maire fait son boulot on lui tire dans les pattes!!

  • La comtesse
    La comtesse     

    "En fin de semaine dernière, le maire de Béziers s'était mis en scène dans une vidéo diffusée par la chaîne officielle de la ville, on voit Robert Ménard, flanqué de policiers municipaux tenter de faire quitter leur logement du quartier de La Devèze.'

    J’ai lu, ici et là, que l’attitude du maire de Béziers allant signifier à des personnes l’illégalité de leur comportement était, pour le moins illégitime, voire illégale. Le maire aurait besoin, selon des plumes prétendument averties, d’autorisation judiciaire ou n’aurait pas le droit de faire justice lui-même. Il convient de rappeler donc le droit, et de recentrer l’action du maire de Béziers dans celui-ci.
    Il est nécessaire d’indiquer que, traditionnellement, le maire est le premier magistrat de la commune. C’est comme cela depuis la Révolution française. Il est officier de police judiciaire à l’article 16 du Code de procédure pénale et possède toutes les compétences attachées à cette qualité judiciaire. En outre, en vertu du Code général des collectivités territoriales, il est responsable du bon ordre, de la tranquillité et de la sécurité publiques sur sa commune. Là aussi, ses compétences et, au-delà même, son devoir légal et moral remontent à la Révolution française.
    Ce sont des compétences purement républicaines.

    A priori, ces personnes bien que présentées comme des « réfugiés » dans les médias, par les autorités de l’État et certains politiques, restent des migrants entrés illégalement sur le territoire national. La destruction du bien d’autrui, les dégradations, les entrées par effraction, mais aussi le vol d’énergie sont autant d’infractions que le maire, officier de police judiciaire, a non seulement le droit, mais le devoir légal de relever et le signaler à la justice.
    Le fait de signifier, à ce que l’on appelle désormais les « migrants » ou les « réfugiés » installés dans la ville biterroise, l’illégalité de leurs actes est une compétence pleine et entière du maire, compétence que l’on pourrait dire accomplie, a minima.
    En effet, en qualité d’OPJ, le maire aurait très bien pu demander aux agents de police municipale, placés sous ses ordres, de procéder à l’interpellation des individus soupçonnés d’infractions pour les remettre à la police nationale et entre les mains de la justice, pour enquête. Même si l’on est beaucoup moins certain de l’issue qu’aurait connue une telle procédure, rien légalement ne l’en empêchait.
    Le maire est officier de police judiciaire de plein droit, et personne ne peut lui retirer cette qualité et les fonctions qui y sont attachées.
    Plus globalement, le maire, garant de la tranquillité publique, est légitimement en droit de s’inquiéter de la présence de nouveaux arrivants, dont on ne sait rien, et qui s’installent de force sur la commune.
    Que les défenseurs des migrants puissent considérer comme scandaleuse l’attitude du maire de Béziers est une chose, mais que des médias puissent écrire des contre-vérités juridiques en est une autre !!!

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    L'AFP et la justice n'ont rien mieux à faire que de pinailler sur un sujet complètement obsolète,uniquement parce que c'est Mr Ménard FN.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    L'AFP et la justice n'ont rien mieux à faire que de pinailler sur un sujet complètement obsolète,uniquement parce que c'est Mr Ménard FN.

  • Zoé
    Zoé     

    Bravo Mr Ménard vous avez tout mon soutien

  • bibifricotin
    bibifricotin     

    photographie qui va être d'actualité en France ans quelques jours....les migrants vont changer de route et passer par le sud de l'Europe

  • dani42
    dani42     

    Vas-y Ménard. De toute façon tu ne risques rien dans ce cas face à ces journaleux en mal d'audience.

  • migrotomie
    migrotomie     

    L'afp ferait mieux d'éviter les erreurs dans les infos plutôt que de faire joujou en justice! Si elle obtient la somme demandée, ils pourront s'offrir une formation au journalisme...

Votre réponse
Postez un commentaire