En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des CRS sur les Champs Elysées, à Paris, le 31 décembre 2015.
 

 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

57 opinions
  • direvrai
    direvrai     

    direvrai 01/01/2016 à 23h25 (réponse à queenmum)
    direvrai 01/01/2016 à 23h21 (réponse à queenmum)
    Il suffirait de savoir si des gens ont été interpellés en flagrant délit d'incendie de véhicule et qu'on nous disent qui ils sont et là on saurait la vérité.
    Mais certains refusent que la vérité soit exposée. Pourquoi ?


    CENSURE !
    Pourquoi mon commentaire a-t-il été supprimé ???

  • Français 1967
    Français 1967     

    La responsable : la justice française avec son laxisme ! Il vaut mieux installer des radars automatiques pour encore mieux plumer les Français , les assurances rembourseront une partie de ces véhicules , malheureusement pour ces propriétaires pas assez pour en racheter un , encore une fois la collectivité vas subir l'augmentation des coûts des assurances , le gouvernement s'en sort encore bien ....

  • jean-mimi
    jean-mimi     

    Et ils sont fiers d'annoncer un tel chiffre.
    C'est grave docteur ???

  • grognon
    grognon     

    belle réussite avec tout le dispositif mis en place !!! les affaires reprennent pour certains ...

  • sortilege
    sortilege     

    c'est les 804 nouveaux piétons qui doivent être contents de cette réussite !!!!!!!

  • truc
    truc     

    Et combien d'escroqueries à l'assurance mises sur le dos de casseurs ?

  • calabre
    calabre     

    Et voilà de quoi on ce satisfait,c'est une véritable honte." c'est du terrorisme banlieusard" ni plus ni moins.on doit appliquer à ces incendiaires la même peine qUE pour tous les terroristes.

  • JD04
    JD04     

    Qu'est ce ce serait si nous n'étions pas en état d'urgence avec un plan vigie pirate au maximum?

  • valgego
    valgego     

    Tout sur les origines d'une tradition festive alsacienne
    Strasbourg et la Saint-Sylvestre, c'est déjà une vieille histoire. Le premier incident date du 1er janvier 1988. Dans la nuit, une cocotte minute emplie de nitrate de soude explose dans le quartier de la Meinau. Elle arrache le rideau de fer d'une boulangerie. Des dizaines de gamins se servent. Une voiture est incendiée. Un officier de police qui s'est occupé du dossier raconte: «Dans les jours qui ont suivi, nous avons interpellé une dizaine de jeunes. Au niveau judiciaire, l'affaire a été rapidement bouclée. Mais le pli était pris. Je crois que c'est là qu'a commencé la tradition des réveillons explosifs.» La vogue des voitures brûlées va croître jusqu'en 1995. Le 31 décembre de cette année-là, l'association Eté jeune organise la «Funky new year». Une grande soirée dans le centre-ville, avec des centaines de gamins venus des cités. Le nombre de voitures brûlées n'augmente pas, une première depuis 1989. Mais 17 s'enflamment cependant.

    dany-tou
    dany-tou      (réponse à valgego)

    Hé oui ! merci la gauche pour le laisser-faire de ses électeurs choisis .

  • Buddy
    Buddy     

    Mes braves concitoyens, il faut relativiser, car en effet, les véhicules incendiés roulaient ptobablement pour la plupart au diesel et selon des normes aujourd'hui dépassées, donc le bilan carbone de l'opération est positif, en termes de particules fines.

Lire la suite des opinions (57)

Votre réponse
Postez un commentaire