En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les publicités à caractère plus ou moins sexuel ne fonctionneraient pas forcément mieux que les publicités plus classiques, révèle une étude américaine.
 

Une étude américaine regroupant près de 53 expériences impliquant près de 8.500 personnes révèle que les publicités utilisant des scènes de violence ou à caractère sexuel ne font au final pas mieux vendre un produit. Au contraire, même. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Feet06
    Feet06     

    Si seulement cette étude pouvait inciter les publicitaires et producteurs à cesser de nous proposer des contenus plus violents et osés les uns que les autres...

  • MOA01
    MOA01     

    Pas surprenant car les jeunes tabassent, violent, etc… donc ils n’ont plus besoin d’images…

Votre réponse
Postez un commentaire