En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le pass Navigo de la RATP collecte des données sur les déplacements des usagers
 

Le suspect arrêté ce mercredi dans l'enquête sur l'agression d'un militaire samedi à La Défense a été confondu entre autres, par son pass Navigo, titre de transport du métro parisien. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Zours Bielski
    Zours Bielski     

    Bilal Ribéry s'appelle Franck. J'aimerais bien connaitre son nomd e conversion. Et celui de Sarkozy aussi !

  • Carambar
    Carambar     

    ça marche pas pour les roumains qui fraudent dans les transports....pas bêtes eux

  • Max 85
    Max 85     

    Il est ridicule de diffuser de telles informations.....

  • Kevin Kouki
    Kevin Kouki     

    Le mec sur la photo me fait penser à un certain Playboy des fonds marins !

  • Julien Barmas
    Julien Barmas     

    Pourquoi Georges Abitbol sur la photo ?

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    bonjour
    c est une maladie récurrente certes ils ontfait du bon boulot BRAVO mais pourquoi divulguer ce fameux passe c est pas possible dans ces conditions tout le monde et
    particulièrement les délinquants et criminels

  • nutzouille
    nutzouille     

    ce qui est dommage avec la police et ce genre d'enquête même s'ils ont fait vraiment un excellent boulot,c'est qu'il donne les astuces.Chose qui sera surement interessant pour les prochains criminels....

  • liloup
    liloup     

    on va le savoir qu'il s'appelle alexandre,alors là,on vous le sort 10 fois par jour.Mais moi ce qui m'inquiete c'est que nos gamins sont obligé de se convertir pour etre accepté dans les banlieues,mais apparemment ca ne choc pas les journalistes qui comme d'habitude font du racisme sur un blanc.

  • Gallus
    Gallus     

    J'hallucine toujours quand je lis ce genre de polémique. Se poser la question de la légalité de lire les données personnelles à des fins policières pour arrêter un criminel!... Et bien heureusement que les policiers s'en sont affranchis. La CNIL, encore un organisme onéreux et anti productif.

Votre réponse
Postez un commentaire