En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Les annonces du gouvernement n'ont pas calmé la colère des policiers

Une manifestation de policiers devant l'Assemblée nationale à Paris le 26 octobre 2016
 

Malgré les efforts consentis par le gouvernement, de nouvelles manifestations de policiers en colère ont eu lieu mercredi soir dans plusieurs villes de France.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Milouze74
    Milouze74     

    Des gilets pare-balles qui arrêtent le projectile perforant d'une Kalashnikov, la police n'est pas prêt d'en acheter, c'est trop cher et trop lourd à porter toute une journée. Dire que l'on arrête une balle de Kalashnikov, c'est stupide lorsque l'on ne précise pas le modèle de projectile : plomb chemisé, noyau en acier, ? Ensuite les propositions sont souvent en fait une anticipation d'un plan d'action déjà programmé. Pour les décisions importantes (légitime défense, laxisme de la justice,...) le ministère propose de mettre en place une commission qui va préparer les travaux d'un groupe de travail qui rendra ses conclusions durant un séminaire, chargé de faire des propositions à un cabinet d'études,....

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Ils ont raison les policiers,aucun respect de la justice ,les délinquants
    peuvent être heureux, ce sont eux les victimes,soutiens aux forces de
    l'ordre.

  • danbas84
    danbas84     

    Une fin de régne lamentable qu'ils n'osent même pas interrompre !

    Et ça se proclame politique !

  • vauban
    vauban     

    quelques centaines au plus de policiers sur 150.000 manifestent ....à force de tirer sur la corde elle va casser. Ils sont pire que la CGT !

Votre réponse
Postez un commentaire