En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le dernier missile nord-coréen passe à proximité d'un avion Air France

- SOUTH KOREA OUT / REPUBLIC OF KOREA OUT ---EDITORS NOTE--- RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO/KCNA VIA KNS" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
THIS PICTURE WAS MADE AVAILABLE BY A THIRD PARTY. AFP CAN NOT INDEPENDENTLY VERIFY THE AUTHENTICITY, LOCATION, DATE AND CONTENT OF THIS IMAGE. THIS PHOTO IS DISTRIBUTED EXACTLY AS RECEIVED BY AFP.
 

Un vol Air France Tokyo-Paris a survolé la zone d'impact du missile une dizaine de minutes après l'atterrissage du projectile lancé par Pyongyang.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ViveLe Roy
    ViveLe Roy     

    Le vol Air France en question ne risquait strictement rien, même s'il avait été présent au moment des retombées du projectile : volant approximativement à 10 000 mètres d'altitude, l'appareil AF était très au dessus des éléments et des débris de l'engin qui allaient s'abimer en mer, d'autant que les Nord-coréens maîtrisent suffisamment leurs trajectoires pour "taquiner" les Japonais à chaque fois. Par ailleurs, le parallèle entre un missile balistique et un missile sol-air guidé contre un avion (cas du vol de la Malaysian Airline) relève tout simplement de la désinformation. Se faire la caisse de résonance de la communication américaine n'est pas une attitude professionnelle de la part de BFM. Article NUL et NON AVENU sauf à vouloir amplifier la propagande visant la Corée du Nord.

    Thiebault
    Thiebault      (réponse à ViveLe Roy)

    En lisant cet article, je me suis dit : "Voilà comment rallier l'opinion publique du chaland qui risque de se montrer indifférent devant l'ennemi déclaré des USA et de leur brave toutou l'Europe des 27." Votre message, plus technique, me conforte dans cette idée. Merci.

    Thiebault
    Thiebault      (réponse à ViveLe Roy)

    En lisant cet article, je me suis dit : "Voilà comment rallier l'opinion publique du chaland qui risque de se montrer indifférent devant l'ennemi déclaré des USA et de leur brave toutou l'Europe des 27." Votre message, plus technique, me conforte dans cette idée. Merci.

  • Number 6
    Number 6     

    A 100 km et à 10 min d'intervalle c'est ça que vous appelez "à proximité" ?! Sans rire...

Votre réponse
Postez un commentaire