En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La loi anti-fessée, un texte avant tout symbolique

This staged picture taken to illustrate a story shows a child being spanked by her mother on March 1, 2015 in Paris
 

La loi Egalité et citoyenneté, adoptée jeudi dernier, précise que les traitements cruels, dégradants ou humiliants envers les enfants sont désormais illégaux. Mais aucune sanction pénale n'est prévue.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • eldoudos
    eldoudos      

    Bientôt ils vont nous expliquer comment se comporter au lit. j'imagine que les députés ayant voté le texte se sont toujours comportés de manière exemplaire. Faites ce que je dis, pas ce que je fait.

  • beaudolo
    beaudolo      

    Ce qui me sidère c'est que la France est sous perfusion avec une dette de 2100 Mds d'euros, un déficit budgétaire qui approche les 4% du PIB des aides sociales atteignant 700 Mds d'euros, avec 6,5 millions de chômeurs, en dépit de ce que nous dit l'INSEE organisme sous contrôle de Bercy, et nos responsables dépensent leurs énergie à rédiger une loi antifessée!!!!!!!

  • Facebook-196036620771573
    Facebook-196036620771573      

    contre la fessée, mais a tape oui, juste pour marquer la frontière

Votre réponse
Postez un commentaire