En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des petites filles saoudiennes sentent des fleurs, le 20 mars 2007, à Riyad. (photo d'illustration)
 

Une étude publiée mercredi dans une revue américaine montre que le dysfonctionnement de l'odorat se révèle être un bon indicateur du risque de mortalité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est fou le décalage entre le titre et le contenu.
    Une fois encore !
    C'est le signe d'une qualité médiocre, vous devriez prendre le problème très au sérieux !

  • Ebichu
    Ebichu     

    oui je vais aussi publier une étude qui démontre que prendre de l'age est le signe de mourir dans les années qui suivent! voilà avec ce genre d'études on peux pas se trompé.. bien sur plus on est vieux plus tous nos organes lâchent l'affaire et à terme on y passe, merci ces grands génies qui ont pondu ça..

  • fifi0682
    fifi0682     

    je connais quelqu'un qui l'a perdu à 20 ans et il en a 58 aujourd'hui alors....

  • 57popol
    57popol     

    rien ne fonctionne sur ce site, déconnexion permanente même en cochant la case "rester connecté " on passe d'Actualité à Opinion, et hop ! ça devient barbant à la longue

    fifi0682
    fifi0682      (réponse à 57popol)

    sans parler qu'il faut valider 20 fois sur la croix quand votre identification est réussie :

  • papou3378
    papou3378     

    je n'ai plus d'odorat depuis 32 ans, et pourtant je suis encore là à 66 ans !

    57popol
    57popol      (réponse à papou3378)

    sinusite ??

  • 57popol
    57popol     

    donc tant qu'on sent les flatulences il y a de l'espoir

  • ArthurH
    ArthurH     

    Depuis un an je ne sens plus Hollande et sa clique, c'est grave docteur ???

    Boz Ramboz
    Boz Ramboz      (réponse à ArthurH)

    Non ce qui l'est vraiment c'est de le voir partout et d’être totalement obsédé par lui au point de se sentir obligé de l'évoquer quelque soit le lieu, le moment ou le sujet. C'est être arrivé à un stade de régression mentale qui empêche de voir plus loin, c'est à la limite de la névrose obsessionnelle, un peu pour comme les religieux intégristes ou les fanboys/haters d'équipes, de marques, d'objets ou de partis politiques...

    trueblabla
    trueblabla      (réponse à Boz Ramboz)

    haha bien dit. :)

Votre réponse
Postez un commentaire