En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le martiniquais Thierry Dol à son retour en Martinique, en novembre 2013.
 

Enlevé par Aqmi en 2010 sur le site minier d'Areva à Arlit, au Niger, l'ingénieur Thierry Dol sort de son silence, deux après sa libération. Et annonce qu'il va porter plainte contre son ex-employeur et l'Etat pour "mise en danger d'autrui" et "non-assistance à personne en danger".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • Denver
    Denver     

    Opération purement mercantile, Il devrait plutôt porter plainte contre ceux qui l'on enlevé. Mais ça va être plus difficile de leur demander des dommages et intérêts. Les contribuables vont devoir encore mètrent la main à la poche.

  • norton_13
    norton_13     

    pris en otage par les potes des socialos dits 'modérés", tout va bien !

  • berni
    berni     

    J'espère qu'il n'aura pas un radis!

  • berni
    berni     

    Argent argent argent!!

  • berni
    berni     

    Ca y est après, toutes ces années, il s'est dit qu'il ya avit peut être du blé à se faire... pas beau...

  • francinette
    francinette     

    Le Niger était déjà en effervescence depuis 2009 (référendum illégal, coup d'Etat), il le savait pas ? Ca sent l'entourloupe, il y a comme une odeur d'oseille qui flotte dans cette histoire.

  • ABC90
    ABC90     

    Visiblement il n'a pas eu d'argent ...... l'argent lui fera partir ses démons ...... Il est rentré vivant ,il devrait penser aux 130 morts de Paris cela relativisera ses douleurs

  • Laissetomber
    Laissetomber     

    La Censure est au sommum . C'est regrettable.

  • Raz-le-bol
    Raz-le-bol      

    En plus voilà l'excuse pour pas bosser pendant 3 ans

  • Christine Huffer
    Christine Huffer     

    Il a bien raison ! Areva est très mal gérée depuis des années !
    26 € par jour de détention = 29.614 euros, vraiment une misère.
    Le salaire mensuel des présentateurs de JT, bien installés dans leur fauteuil, est nettement supérieur !

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire