En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des bureaux allumés à Moscou, en octobre 2013.
 

Dix ans de travail en horaires décalés font vieillir le cerveau de 6,5 ans de plus que chez un travailleur à heures fixes. Un écart important, certes, mais pas irréversible. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    suis mal barré mes horaires change tout les jours a la minutes prés.
    et il vas falloir que je tienne au volant d'un 32 tonnes jusqu’à mes 67 ans pour le moment, ça craint sur les quais

  • Dan24
    Dan24     

    J'ai travaillé de jour comme de nuit, si bien week end que férié , je dois avoir sacrément vieillit certes j'aurais mieux fait de rester au RSA (rmi à l'époque ) je me serais moins stressé , moins tracasser à boucler mes fins de mois et peut être aurais je moins payer de charges et d’impôts .....

    rebroussepoils
    rebroussepoils      (réponse à Dan24)

    c'est comme tout dans la vie;il faut faire des choix, ou l'argent représente beaucoup est donc votre centre d'intérêt,
    ou vous donnez le privilège a la qualité de votre vie, en sachant que au final vous serez soit; parmi les plus riches, ou les plus pauvres du !!!! cimetière .

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à Dan24)

    oui tu as été atteind

  • beaudolo
    beaudolo     

    Et pourtant , il devrait y avoir au moins un commentaire, le mien!

Votre réponse
Postez un commentaire