En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Entrée du Centre Hospitalier Ponchaillou (CHU) à Rennes (illustration)
 

Le jeune homme, hospitalisé pour une plaie légère au cou, quand il a été attaqué, dans la nuit de samedi à dimanche, par une quinzaine de personnes. Les urgences ont été momentanément fermées.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Mais non voyons, les représailles ça n'existe pas ... Allez, sinon ça remet en cause les théories fumeuses sur "ça ne coûte rien de prévenir la police" et autres interventionnismes plébiscitées par nos experts du combat de rue qui ne sont jamais là quand on a besoin d'eux (le hasard fait mal les choses !).

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Il ne fait vraiment plus bon de vivre en France !! ..........15 sur un gars !! QUEL COURAGE !!

  • HEPHENDY
    HEPHENDY     

    Là aussi, hollande s'est planté.

  • Breizhman
    Breizhman     

    Des commentaires ou ce n'est même plus nécessaire?

Votre réponse
Postez un commentaire