En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
René Forney est perché sur une grue depuis deux mois.
 

René Forney, un père divorcé perché depuis deux mois sur une cheminée d'usine de chauffage près de Grenoble, n'entend pas redescendre tant qu'il n'aura pas obtenu satisfaction, a-t-on appris jeudi auprès de ses sympathisants et de la gendarmerie

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Eren JAB
    Eren JAB     

    Ne vous y trompez pas : beaucoup de papas, après des années de lutte, de frais et de délais, "give up", ils baissent les bras.
    Ils iront grossirent les rangs de ces pères indignent qui abandonnent leur progéniture.
    Moi, mon fils, depuis fin 2010, je le vois un samedi après midi toutes les deux semaines.
    Pourquoi ? Je voudrais bien vous dire que je suis violent, alcoolique voire pédophile et sans domicile, ce serait rassurant.
    Hélas, rien de tous ça : mon fils à sa chambre, son lits et ses jouets qui l'attendent depuis des années...
    Alors pourquoi ?
    Mais ouvrez, de grâce, les yeux : si tant de papas en arrive à ces extrêmités, c'est que c'est plus que grave.
    C'est à la mode avec un peu de patrimoine et les aides, la femme trouve dans l'enfant son complément.
    Le père n'est pas nécessaire et chaque année l'autre partie me tente : signe donc cette lettre, je n'ai pas besoin de ta pension, en contrepartie, tu ne viens plus chercher notre fils pour ces ridicules après midi tous les quinze jours...
    Les années passants, le système judiciaire couvrant, c'est tentant...
    En 2014, las des énormes frais, des délais et obstacles, je signerai. Un enfant n'aura plus de papa, c'est pas grave, c'était un sous-parent, un payeur.
    Et vous me direz qu'il sont déjà 1,3 million, alors un de plus...
    Il y a 10 ans, j'aurais écrit les mêmes anneries que ces papas planqués, qui se croient "chef de famille".
    Nous sommes devenus définitivement et sans retour secondaires de part notre insolidarité congénitale : nous méritons notre sort.
    Les papas en haut de tous ces édifices, criant que l'enfant a besoin d'un père, n'émeuvent plus personnes.
    Oui, je crois que je finirai par signer : essayer de voir, de guider les progrès de votre fils, qui vient d'entrer en CP, un samedi après midi sur deux, je n'y arrive pas, désolé...

  • HEUREUX43
    HEUREUX43     

    ca doit étre le pére noel ????????????????????

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    " René Forney est père d'un enfant de 30 ans qu'il n'a pas revu depuis 15 ans." ..........NON ?! sans blague !! Un fils âgé de 30 ans !? OUAAH !! et si CE FILS n'a pas envie de le voir lui !!

  • berard
    berard     

    finalement on n'y comprend rien

  • berard
    berard     

    il ferait mieux d'embaucher un détective

Votre réponse
Postez un commentaire