En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La prison de Saran, près d'Orléans, a été inaugurée en 2014.
 

Les deux bâtiments de la maison d'arrêt de Saran, dans le Loiret, vont être totalement évacués en raison des fortes pluies qui touchent le département. L'une des deux structures, dont les sous-sols sont inondés, n'a plus de chauffage ni d'électricité.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • charlotte66
    charlotte66     

    C'est quand même honteux de voir que des prisons dont les travaux s'élèvent à plusieurs millions d'euros soient envahies par les eaux alors qu'elles n'ont pas 2 ans.
    En attendant les architectes se sont bien remplis les poches.

  • MrParano
    MrParano     

    Comment un bâtiment publique si récent a t il pu être construit dans ce secteur sans que ne soit sérieusement considéré le risque d'inondation? L'imperméabilité du sol, très argileux, combinée à un faible dénivelé, y sont évidemment propices à l'accumulation en surface lors de fortes précipitations. Une telle incompétence dépasse l'entendement.

  • deuxc
    deuxc     

    Bof, les prisons se vident même sans les crues...

Votre réponse
Postez un commentaire