En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le forcené abattu par les policiers ce vendredi à Echirolles, en Isère, a été atteint mortellement d'une balle sur les cinq tirées par les policiers.
 

L'autopsie réalisée sur le corps du forcené abattu ce vendredi soir par cinq policiers, à Échirolles, a démontré qu'un tir mortel sur trois l'avait atteint. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Idiotic Smile
    Idiotic Smile     

    A tout les anti-flics qui cont venir cracher sur ce post :
    Quand ta vie est en danger, je doute que tu saches faire la différence entre un vrai pistolet et un pistolet d'alarme, si il n'avait pas joué le cake en les menaçant avec une machette avant, le quinquagénaire serait en vie. Je ne suis pas désolé.

Votre réponse
Postez un commentaire