En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Fnac a proposé, par erreur, entre onze heures et minuit jeudi soir des consoles Nintendo au tiers du prix.
 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les clients en ligne de la Fnac ont eu la joie de découvrir des consoles Nintendo 3DSXL bradées au tiers du prix habituel. Une erreur que l'enseigne ne corrigera que par l'attribution de bons d'achat de 15 euros.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Leblabla
    Leblabla     

    Bonjour à tous,
    J'ai quelques éléments à soumettre à ceux qui ont pu passer commande de ces appareils. Toutefois, je vous rappelle que je ne suis pas spécialiste de droit des obligations ni de droit de la consommation, mais je pense avoir tout de même un minimum de compétences pour éclaircir quelques lanternes.
    L'article 1134 du Code civil dispose que "les conventions légalement formées tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faites. Elles ne peuvent être révoquées que de leur consentement mutuel, ou pour les causes que la loi autorise. Elles doivent être exécutées de bonne foi." Dans l'affaire qui vous concerne, il y a bien eu une offre qui revêtait les caractères essentiels à savoir:
    _elle était précise, il y avait le prix, le détail de l'appareil, etc...
    _elle était ferme, elle l'est à partir du moment où le pollicitant exprime son engagement ferme et définitif de s'engager, et en affichant sur le site à la vue de tous on peut estimer que ce caractère est rempli (à noter toutefois qu'il est possible de jouer sur ce critère je pense)
    _elle doit être extériorisée, mise à la connaissance de ceux qui peuvent en profiter.
    Vous, en allant au bout de la commande, et en payant vous avez eu manifestement l'intention de contracter et donc il EXISTE un contrat entre vous et le commerçant (la FNAC).
    Bien sûr la FNAC pourrait soulever l'erreur (1110 C.civ), notamment en faisant valoir qu'il y a eu une erreur sur la substance du bien mis en vente. Cependant ce commerçant est au courant de la valeur de cet objet car en temps normal il le vend X prix. La FNAC est habituée à vendre ce genre de produit et connaît très bien sa valeur, donc son erreur devant un juge sera INEXCUSABLE. Ici la FNAC dit que cette erreur est liée à une mise à jour. Pipeau?? En tout cas même si c'est avéré, je pense qu'étant donné la structure, ils disposent de tous les moyens informatiques, logistiques,etc... afin de pallier ce genre de problème, et donc cette erreur ne peut pas être excusable à mon sens.
    Donc au regard du Code civil, vous semblez être dans votre bon droit, surtout que ce bon de 15€ ne correspond pas à ce que vous attendiez! De plus le litige peut se placer sur le plan du droit de la consommation que je ne maîtrise pas du tout, mais dans mes souvenirs, ce dernier est fortement protecteur des consommateurs!
    Pour illustrer mon propos, quand vous allez dans une boutique, qu'un article est indiqué à tel prix en vitrine vous pouvez exigez que celui-ci vous soit vendu à ce prix. Ici, le site internet est la vitrine de la FNAC!
    En définitive je vous conseillerais de refuser le bon de 15€, et d'exiger que le contrat soit exécuté de bonne foi par le commerçant. Vous pouvez vous appuyer sur les éléments ci-dessus afin d'étayer votre courrier.
    Si jamais des personnes maîtrisent vraiment le droit des obligations, je veux bien une correction de ce cas pratique.
    Mes honoraires s'élèvent à une 3DSXL pour cette consultation si jamais vous en avez plus que prévu (PLAISANTERIE, pour cette fois ça sera à titre gracieux)
    Je vous souhaite bon courage dans ce litige, et surtout ne lâchez rien, ça peut être long, mais vous êtes dans votre droit!

  • Slackcat
    Slackcat     

    C'est inadmissible que les commandes ne soient pas honorées, comme le dit Maksime Banks la loi stipule bien qu'elles devraient l'être. De plus j'ai commandé vers 3h00 du matin le 15 et je n'ai toujours pas reçu de mail d'excuse ni quoi que ce soit d'autre, il y a juste le statut de ma commande qui est passé en "annulé". Je pense sérieusement porté plainte pour leur manque de professionnalisme et leur irresponsabilité envers leurs clients.

  • Aurelie Foubert
    Aurelie Foubert     

    J ai aussi passé une commande ce matin vers 7h et qui à été finalement annulé on m offre aussi un bon d achat de 15e y à t il un recours pour les faire honoré la commande?

  • Magics76
    Magics76     

    Bonjour,
    J'ai recu le mail de bon d'achat de 15€ a partir de lundi.
    Voici ce que leur CGV enonce :
    1.3 - Fnac Direct se réserve le droit de modifier ses prix à tout moment mais les produits seront facturés sur la base des tarifs en vigueur au moment de votre validation de commandes.
    Ma commande étant validée et "en préparation" avant d'etre annulée par la fnac
    Ai je le droit d'exiger mon produit au prix affiché ?

  • Maksime Banks
    Maksime Banks     

    Porte plainte, car d'après L'article 3 de l'arrêté du 31 décembre 2008 stipule en effet que : « Tout produit ou service commandé pendant la période à laquelle se rapporte une publicité de prix ou de réduction de prix doit être livré ou fourni au prix indiqué par cette publicité. ». Ils seront obligé de vous la donner

  • audathice
    audathice     

    exact j'en ai "commandé" une ce matin vers 9h30...

  • lacenaire
    lacenaire     

    erreur la console est resté à 59,90€ de 23h à 10h au matin !!!

Votre réponse
Postez un commentaire