Explosion à Paris: 3 morts, un disparu et un blessé grave

L'accident s'est produit dans le sous-sol d'un garage du 10e arrondissement de Paris, vendredi après-midi. Dans la soirée, le site a été sécurisé, selon nos informations.

M. T. avec Cécile Ollivier et AFP
Le 27/09/2013 à 17:01
Mis à jour le 27/09/2013 à 23:29

Une explosion qui s'est produite jeudi sur un chantier dans le Xe arrondissement de Paris vers 15h45 a fait au moins trois morts, dont un ouvrier qui travaillait à cet endroit. Une autre personne est portée disparue, et un blessé est dans un état grave.

Selon nos informations, le site est désormais sécurisé. "Les habitants de l'immeuble sont autorisés à regagner leurs appartements", a précisé une source policière.

L'explosion s'est produite au premier sous-sol d'un garage situé au 21, rue d'Enghien, et a fait s'effondrer une partie du sol du rez-de-chaussée. Quatre ouvriers étaient en train de dessouder des anciennes cuves de fioul quand la déflagration a eu lieu.

Selon les premières constatations, des vapeurs de fioul, accumulées dans la cuve sur laquelle les ouvriers travaillaient dans le sous-sol, se seraient enflammées en présence d'une flamme. "Le bâtiment est à usage mixte: garage au sous-sol et au rez-de-chaussée, et habitations au-dessus", explique à BFMTV le lieutenant Guillon.

Deux ouvriers bloqués sous les décombres

Un blessé a été évacué, deux autres personnes ont été repérées vivantes sous les décombres et une quatrième était toujours portée disparue en fin d'après-midi.

Un poste médical a été installé. Les sauveteurs recherchaient l'ouvrier disparu, notamment à l'aide de chiens, et tentaient de dégager les deux autres ouvriers bloqués sous les décombres.

Joint par BFMTV, un riverain qui possédait une place dans ce parking a indiqué avoir vu "une grande fumée noire", et un des ouvrier blessés "sortir".

Manuel Valls sur place

Selon lui, l'ancien propriétaire du garage venait de le "vendre à la société qui a pris en exploitation l'immeuble", et démontait les cuves à la demande de l'acquéreur.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls est arrivé sur place peu après 17 heures. Sur Twitter, un journaliste a posté une photo des pompiers.


La question du jour

Etes-vous prêt à acheter certains médicaments hors des pharmacies ?