En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La préfecture évoque un bug informatique pour expliquer le retard de paiement. Photo d'illustration
 

L’entreprise en charge des travaux sur le siège départemental de la police, dans l’ancienne ville de Manuel Valls, réclame 280.000 euros à l’Etat. Le chantier est bloqué tant qu’elle n’aura pas reçu cette somme, qui représente quatre mois de factures non payées, révèle Le Parisien.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    Ces fonctionnaires à 2 balles du gouvernement ont ruiné le pays!

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Les entreprises devraient le savoir,ne jamais travailler pour l'état qui
    de toujours est mauvais payeur.

  • Bill appelez moi Bill.
    Bill appelez moi Bill.     

    Faut faire la quête auprès des dealers, c'est pour eux ce chantier .

Votre réponse
Postez un commentaire