En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Un homme brandit une pancarte contre les violences faites aux femmes
 

Une jeune femme britannique, agressée sauvagement par son ex-conjoint, devra désormais lui écrire trois lettres par an pour lui donner des nouvelles de leurs enfants. Si elle venait à manquer l'un de ces rendez-vous, elle risquerait la prison.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Google-115669493900340709432
    Google-115669493900340709432     

    Je constate qu'il n'y a pas qu'en France que les criminels ont droit à plus de considération que les victimes.

  • Google-115669493900340709432
    Google-115669493900340709432     

    Je constate qu'il n'y a pas qu'en France que les criminels ont droit à plus de considération que les victimes.

  • direvrai
    direvrai     

    C'est dégueulasse.
    Ils appellent ça la justice ?

  • cadillac
    cadillac     

    Il y a aussi des juges de gauche en Angleterre .

  • kiki5962
    kiki5962     

    He bien voilà!

Votre réponse
Postez un commentaire