En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les écoutes téléphoniques judiciaires sont ordonnées par un juge d'instruction.
 

Avec les récentes affaires qui visent l'UMP, la technique des écoutes téléphoniques a été mise sur le devant de la scène. Mais qui ordonne ces écoutes? Dans quels cas? Et comment cela fonctionne? BFMTV.COM vous apporte quelques éléments de réponse.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Gorgh
    Gorgh     

    "écoutes téléphoniques douteuses et réitérées dont aucune autorité politique n'est informée" -> Ça s'appelle l'indépendance de la justice... mais je comprends que ce concept vous dépasse, ami de Dieudonné que vous êtes !

  • valgego
    valgego     

    Encouragement à la délation ( Vals ), écoutes téléphoniques douteuses et réitérées dont aucune autorité politique n'est informée , libertés prises à l'égard des procédures par le pouvoir judiciaire donnant lieu à des suspicions de collusion ( Dieudonné , Bettencourt ) , insulte faite aux justifiables placardés sur un mur des cons avec la bénédiction de la garde des sceaux , procédures d'urgence pour des délits sujets à polémiques et qui d' ailleurs n'aboutissent qu'à la consommation du ridicule ( Dieudonné ). Les procédés de sinistre mémoire ,sont heureusement équilibrés par le caractère courtelinesque des tribulations de républiques bananières , à un moment où il faudrait un capitaine au bateau ivre , un cap et la terre promise des tartarinades de campagne .

Votre réponse
Postez un commentaire