En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
DOCUMENT BFMTV - Jeune tué au Trocadéro: sa petite amie témoigne
 

Antoine, 20 ans, a été tué à l'arme blanche dans les jardins du Trocadéro, à Paris, pendant la nuit du Nouvel An. Sa petite-amie, L., se trouvait à ses côtés.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • gallia
    gallia     

    En un mot : rémigration.
    Pourquoi faire un pavé et se croire subversif avec un discours sois disant"objectif" ,faut savoir trancher un moment donné.
    Tout le monde sait qu'il y a 50 ans,il n'y avait pas ce genre de choses tout les jours,c'était très rare.Aujourd'hui les viols ont tripplé(proportionnellement),les agressions en tout genre,j'en parle même
    pas,bref ton discours il s'use ,il est ringard ,il existe depuis 40 ans,et les gens en ont marre.

  • Marie Dickinson
    Marie Dickinson     

    (Je ne pensais pas faire un si gros pavé, mes excuses !)

  • Marie Dickinson
    Marie Dickinson     

    Vous n’interprétez pas mes propos de la bonne manière HeyBaal, mais l'heure tardive et la colère ne me rend pas forcément très claire. Je n'aurai pas forcément dû utiliser le terme de fascisme puisqu'il est certainement trop fort et donne lieu à des choses qui n'ont rien à voir avec ce que je dis. Bien sûr que je déplore la mort de ce jeune, peu importe ses convictions, personne ne mérite de mourir !! Et bien sûr qu'il était en droit de se défendre comme chacun peut le faire. Je ne réagissais pas à l'actualité en elle-même, mais aux diverses réactions qu'elle suscite. Mais à lire tous les commentaires, il y a tout de même une différence entre se défendre lors d'une agression subie, et "chercher la bagarre".
    J'ai été un peu agressive envers Tahaan et je m'en excuse d'ailleurs, mais à lire tous les commentaires d'une traite, c'est malheureusement assez affligeant et ça m'a énervé. Ces commentaires évoquent des personnes "pas françaises de souche", on parle de "bénéficiaires d'aides sociales" et de se révolter en achetant des flingues etc ... Ce sont tout de même de TRÈS gros raccourcis ! Et c'est quand même très stigmatisant pour le mec qui habite en cité et/ou qui a des origines étrangères et/ou qui touche le RSA, de les comparer à des criminels. Comme si cet acte monstrueux avait forcément un lien avec ces problématiques.
    Alors non, je ne dis pas qu'il faut se soumettre à toute forme d'autorité sans broncher loin de là, je ne fais pas l'éloge de la police ou de la justice non plus. Je dis seulement qu'à mon avis, à prôner une défense toujours plus "offensive" (débat attisé avec l'affaire du bijoutier de Nice notamment), on va en arriver à une violence extrême. Il y a des lois, elles ne sont pas là pour rien. Alors je suis totalement d'accord qu'elles ne sont pas toutes justes, qu'il faut parfois lutter pour les faire changer, parfois les transgresser. Mais je pense que nous laisser faire justice nous-même en exécutant / tabassant ceux qui auraient "fauté" serait dramatique. Et si le type n'a rien fait ? Si c'est une erreur d'appréciation ? Et si à son tour la famille de l’exécuté veut assurer sa vendetta, etc, etc ? Bhin on sera bien malins, on aura tous du sang sur les mains, et on ne sera même plus capables de dire qui est victime et qui est bourreau ...
    Dans le processus de deuil (qui peut s'étendre à bien d'autres traumatismes), il y a plusieurs étapes. S'arrêter à la colère, c'est oublier toutes les étapes qui suivent, et c'est être condamné à souffrir.
    Quand à Vae Victis, je vous trouve bien agressif à mon égard, j'ai un peu de mal à comprendre l’intérêt de m'insulter et de me juger de cette façon par rapport à quelques phrases ... Je pense que c'est le terme de fascisme qui a dû vous déplaire, et il est tout à fait probable que j'utilise ce mot d'une mauvaise manière et que nous n'y mettons pas le même sens. Mais ce n'est pas en m'insultant que vous arriverez à convaincre ! Je suis prête à entendre différents avis, même à évoluer sur mon position sans aucun problème, bien au contraire. Mais me parler de cette façon ne me fait pas réfléchir, ça aurait même plutôt tendance à me refermer et à clore toute envie de vous écouter ..

  • felicie
    felicie     

    Rassurez-vous, si on met la main sur les agresseurs, Valls et Taubira leur feront présenter des excuses par les victimes ou leurs familles pour avoir gâché leur réveillon ! Et je plaisante à peine.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Faut croire que "papa état" assurant la justice était absent ce soir là ! Faut croire aussi que dans ces conditions ce jeune a bien fait de mourir. Ouf, c'était un type bien. Alors que s'il s'était défendu, il se serait transformé en néo nazi. Pire, si un ami l'avait aidé ! Quelle ignominie ! Je me demande quel rôle jouaient les résistants, puisqu'on parle de crane tondu. C'était pas des officiels, donc sans doute des fascistes. Et les vertueuses institutions officielles de Vichy, les garantes de la justice. Ou quand des conceptions, de vulgaires théories à la MMLN deviennent plus importantes que la morale et des vies humaines. C'est déjà triste au niveau individuel. C'est répugnant au niveau social.

  • Marie Dickinson
    Marie Dickinson     

    Ce n'est pas le moment de profiter d'un fait divers pareil pour faire votre propagande Tahaan ...
    Vous parlez de choses que vous ne comprenez pas, que vous ne connaissez pas. Mélanger criminalité et bénéficiaires d'aides sociales dans la même phrase... Navrant.
    Vos propos sont une insulte aux bénéficiaires du RSA que j'accompagne chaque jour dans le cadre de mon métier, mais c'est aussi ET SURTOUT une insulte pour ce jeune mort injustement. J'ai perdu un ami très récemment dans les mêmes conditions, et j'aurais eu honte que vous interveniez.
    Après un évènement pareil, il faut se serrer les coudes d'une autre façon qu'en incitant à la haine, aux milices. Quand un peuple fait justice lui-même, le mot même de justice n'a plus de sens ... Pensez aux chemises noires, aux femmes tondues etc ... Protéger est un métier. Acter dans une milice est un acte fasciste.

  • Tahaan
    Tahaan     

    Notre sécurité c'est à nous désormais d'en assurer la réalité puisque l'état recule sans cesse les échéances.. Alors tant qu'à mourir poignardé pour un sac volé alors défendons nous et si il y a des agresseurs qui restent sur le carreau ce sera déjà çà.
    J'ai 61 ans et je peux dire qu'avant il y a 41 ans lorsque j'avais l'âge de celui qui est décédé on n'était pas soumis à cette violence de "racailles" et ne me dites pas que c'est le statut social qui veut çà. il y a 40 ans nos cités de banlieue ne ressemblaient pas à ce qu'elles sont aujourd'hui.Ghetto ? oui certes mais bien pratique pour les trafics et le non droit lieux où les pègres locales gagnent bien plus que ce que pourraient leur apporter un salaire ou une aide sociale...Rassurez vous! pour l'aide sociale ils la touchent en plus de leur trafic...alors puisque la justice ne peut me garantir une sécurité je me la garantis moi même et malheur à celui qui s'y risquera. Mon âge me permet de me foutre d'une peine de prison quelle qu'elle soit.
    Mes propos sont certes durs mais nombre de français et d'étrangers intégrés pensent comme moi...

  • zigoto
    zigoto     

    Pauvre France Nous ne sommes plus en sécurité nulle part. Sincères condoléances à la famille.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    On a le droit et le devoir de se protéger AVANT que l'état n'ait à se poser ce genre de questions. L'état ne reçoit cette mission que parce que les citoyens la lui délèguent dans le cadre d'un pacte social. Mais ce n'est pas parce qu'ils la délèguent qu'ils en sont privés. L'état et les institutions ne sont qu'une bande d'agents là pour servir de sous fifres. Attention de ne pas tomber dans le piège où l'état vaudrait plus que ses citoyens (où voudraient nous faire tomber ceux qui confondent mandat représentatif et noblesse) !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    *répertoires (mais certainement que les agendas aussi)

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire