En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Divorce, séparation : "le petit enfant a besoin de sa mère"

Pour la pédopsychiatre Nicole Garret-Gloanec, le lien mère-enfant est fondamental.
Pour la pédopsychiatre Nicole Garret-Gloanec, le lien mère-enfant est fondamental. - © DR

La question du sort de l'enfant lors d'un divorce ou d'une séparation reste délicate à trancher. Jointe par BFMTV.com, Nicole Garret-Gloanec, pédopsychiatre, souligne le rôle fondamental de la mère dans la construction de l'enfant.

Sur le même sujet :

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
12 opinions
  • leane,

    Un enfant a besoin de sa mère...Il faut le dire aux couples masculins!

  • raleur toulousain,

    on a été la chercher où cette pédopsychiatre??? pour tenir des propos aussi caricaturaux sur le rôle des hommes !!!

  • herge,

    La garde alternée, c'est la solution pour maintenir le lien, et la responsabilité de chacun dans l'autorité parentale.
    Un parent que ne voie son enfant qu'1 WE/2 et la moitié des vacances ne le voie que pendant les temps de loisir alors que le parent qui en a la garde doit gérer le quotidien avec le rythme scolaire, les devoirs, les crise de l'enfant, etc.
    Par la garde alternée, les 2 parents sont impliqué au même niveau pour la gestion du rythme, les besoins de l'enfant, et les loisirs sont aussi partagé.

    Bien sur, cela veux dure aussi dialogue et jamais dire du mal de l'autre parent.
    Mon fils a 7 ans, et nous sommes séparé depuis 2007.
    La garde alternée fonctionne très bien, et l'intérêt de l'enfant est préservé:
    Droits de l'enfant: c'est d'avoir droit à ces 2 parents.

  • herge,

    Droits de l'enfant: c'est d'avoir droit à ces 2 parents.
    Séparé depuis 2007, notre fils n'avait pas 2 ans... Mais la garde alternée fut un choix commun de son père et de sa mère.
    Aujourd'hui, notre fils grandit (il a 7 ans) en profitant des ces 2 parents une semaine sur 2.
    Le rythme est bien pour chacun, le suivi et l'autorité parentale partagé. Un temps de vie avec l'enfant puis un temps pour soi.
    Le dialogue c'est le plus important, toujours avec l'objectif commun de l'intérêt de l'enfant.

    Pour faire un enfant, il faut un Homme et une Femme, qui deviennent un Père et une Mère. Et ceci n'ai pas un contrat à durée déterminé, mais un engagement à vie pour ces enfants.
    Et qu'adviendra-t-il des enfants adopté (1ère souffrance) dans des couples homo lorsque ceux-ci se sépareront (second souffrance)? Grande question...

  • thierrymartinsgi320,

    Moi j'ai eu trois filles avec 18 mois d'écart. la mère me laissera 3 ans à m'occuper d'elles les nuits car la journée il y avait une au pair. La mère n'avait aucune sensibilité de maman. J'ai pris 10 kg par manque de sommeil. Elle a obtenu la garde mais elle les abandonnées a sa mère de 75 ans. Le plus triste c'est Paris qui m'informa de cette tragèdie dans le cadre d'une enquète où mon ex ètait surveillée. Le JAF a du l'apprendre depuis. Moi je peux tout faire comme papa poule. Ce fut dure de n'ètre pas cru. mais bon tout est incrit dans les dossiers mèdicaux de l'èpoque. je ne pouvais un jour imaginer que la mère iraient a falsifier des cartes d'identités pour tromper la JAF. Moi je ne travaille plu , mon ex si. Je ne suis plus poursuivi pour ne pas payer la pension alimentaire. Le JAF est dèsavoué par l'Etat incapable d'agir! Et moi je ne suis pas autorié à la payer! Mon histoire est unique mais bien réelle malheureusement. Je suis au dessus de la Loi et pourtant français.

  • KANDYB,

    Un enfant a également besoin de son père pour se construire. Que les parents se séparent est une chose, les droits de l'enfant doivent être respectés sans qu'il soit "utilisé et manipulé" pour atteindre l'autre parent. Avant de modifier les lois, faites déjà appliquer celles qui existent !!! comme les sanctions par le JAF et le procureur pour la non-représentation d'enfant alors qu'une convention de garde a été signée par les 2 parents. La ministre prend comme exemple le Canada, elle peut aussi prendre beaucoup d'autre pays qui eux vont jusqu'à supprimer les droits du parent qui ne respecte pas ceux de l'autre, ces pays tout comme l'Europe ont ces mêmes lois que nous à la différence qu'ils les font appliquer et rapidement !!! Je suis une femme, mère, fille de parents divorcés, compagne d'un père divorcé dont les 2 enfants qu'il a en garde alternée n'ont pas été ramenés par la "mère" depuis la naissance de notre fille, il y a déjà + de 7 mois. Elle avait déjà fait cela pendant 10 mois après la naissance de notre fils, 10 mois avant qu'elle ne soit convoquée par le procureur chez qui elle a reconnu les faits et avait "promis de ne plus recommencer", 10 mois pendant lesquels 2 enfants n'ont pas partagé la vie de famille à laquelle ils avaient droit , 10 mois de partage et d'amour perdu.... combien de temps cela va-t'il encore prendre cette fois-ci ??? tout le monde souffre, parceque la justice n'a pas tout de suite "mis les points sur les i" à un parent qui ne respecte pas ses propres enfants. Une mère qui aime vraiment ces enfants n'agit pas de la sorte ! les enfants ont besoins de leur 2 parents pour se construire au mieux autant que cela est possible et que les 2 en soient capable et le veuillent.

  • benj13,

    Les pères qui demandent la gardent font ce qu'il faut pour être de bons père dans la bonne représentation (le maternage évoqué). Je ne sais pas d'où sort cette pédopsy mais il y a beaucoup d'études qui montrent que le lien évoqué ici avec la mère est en fait un lien avec un parent (père ou mère). C'est le type de lien qui doit être adapté à l'enfant, pas le sexe du parent ! De toute manière, c'est encore un hors sujet parce que la première revendication des pères lésés est de voir leur enfant (garde alternée, WE, vacances)... Ce droit du père et droit de l'enfant basique est celui qui est ici bafoué (le père ne voit pas du tout l'enfant... Dans le cas de mon père avec sa deuxième femme depuis 6 ans !). Restez dans le sujet SVP : voir l'enfant, punir les mères qui enlèvent l'enfant, usent de toutes les procédures, appels, déménagements, non présentations, etc. pour couper le lien entre le père et l'enfant. C'est ça qui n'est pas normal, c'est ça qu'il faut changer.

  • Nicole Geoffroy,

    éviter les divorces ou ne pas faire d enfant,je connais des papa qui n ont jamais respecter leurs roles de papa oublié l anniverssaire noel ect méme pas paier la pension qui est le drooit de donner à manger à ses enfants ne pas prendre de nouvelle à l école au bout de deux ans ah un petit sursaut je pense à lui puis j oubli

  • antioche,

    Il est des "pères" qui n'ont rien à cirer de leurs enfants issus du premiier mariage!ils reconstituent une nouvelle famille,imposent des 1/2 frères ou soeurs;les enfants largués ont leur fierté !Ne pas compter une rémission de leur part!!!
    Ce serait trop facile aprés 15 ou 20 ans de disparition!

  • mamily,

    Mme taubira devrait reflechir sur les propos ci dessus quelle generation va t elle contribuer a engendrer avec les parents homos . Toujours est il que s il y a divorce les juges doivent prevoir les droits de visite et interdire l eloignement sauf acceptation du pere car l eloignement empeche toute visite

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •