En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Leonarda, dans son nouveau quotidien à Mitrovica, au Kosovo.
 

Deux semaines après la proposition de retour en France faite par François Hollande à Leonarda et rejetée par la jeune fille, BFMTV est retourné au Kosovo après le tumulte. A quoi ressemble le quotidien de la jeune fille à Mitrovica?

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

93 opinions
  • Yamaguchi Gumi
    Yamaguchi Gumi     

    On se contrefout de savoir comment elle va et ce qu'elle devient!!! Le gouvernement se concentre sur cette famille de profiteurs du système social et se contrefout des français qui vivent dans la merde! Occupons nous de notre propre misère avant d'aller sponsoriser les balkans!!

  • CitronPresse
    CitronPresse     

    Pour réponde à la question, nous avons des problèmes plus importants en France à traiter, avant de s'occuper des problèmes de certains Kosovars.

  • cati
    cati     

    Qu'elle nous fiche la paix, les journalistes devraient s’intéresser à la situation de la France.

  • nevermore
    nevermore     

    Ce n'est pas une question de sous seulement, c'est une question de survie.
    Il ne faut pas devenir une sorte de Anne Franck bis.
    Toute vie est importante.
    Mais pour survivre, il faut être accepté. Pour le moins avoir un parrainage.
    La France le lui offre, pour un an, de façon transitoire. A eux de jouer maintenant.
    Elle ne doit pas passer cette année en restant isolée sur Facebook, il faut s'intégrer à la vie locale. Il faut être acceptée là où elle est. Refuser l'aide du maire pour l'école, je comprends que cette aide ne peut fonctionner pour elle, il faut l'accepter pour le petit frère, même si cela sera dur pour lui (c'est dur pour les autres aussi)(ici il y a des cours de langue pour les immigrés adultes, le Kosovar n'a peut-être pas l'habitude d'avoir des immigrés. Donc renégocier l'aide du maire, en expliquant mieux les limites -les vôtres, mais aussi les siennes-, car cela peut agacer d'essayer d'aider et de recevoir un refus). Regarder comment cela fonctionne là-bas.
    Personne n'est accepté d'office, cela se fait peu à peu, il faut s'accrocher.
    Les débuts sont plus durs, et on doit accepter la petite aide qui permet de vivre jusqu'au lendemain, tout en travaillant à pouvoir s'en passer.
    Demain se prépare aujourd'hui. A un certain moment, il faut analyser de façon juste sa situation, son contexte. Si l'école ne fonctionne pas pour Léonarda, elle doit se demander : de quelle façon puis-je déjà gagner ma vie ici? Donner quelques cours de français par exemple? (et donc améliorer constamment son niveau?) (mais là il faut déjà être acceptée aussi par des clients. L'exclusion tue, il faut donc coûte que coûte tout essayer pour s'intégrer: ce ne devrait pas persister à ce point.) que puis-je faire? qu'est-ce que je sais déjà faire? etc... car la vie continue, d'une façon ou d'une autre.
    "ils n'ont pas l'air malheureux" et etc : cela finit par faire penser que même l'air que l'on respire on le vole, hein? Et l'aide ne dure qu'un an... il y a une échéance, il faut survivre à l'échéance. Travailler à préparer cela.
    Bonne chance Léonarda, et réfléchis bien pour la suite (n'écoute pas ceux qui disent que vous avez coûté quelque chose à la société : plus de la moitié des français coûtent, et ici on a 6 millions de chômeurs... faut-il pour autant retourner aux solutions de Hitler? Il faut apprendre à s'entraider, mais ne pas abuser : c'est dur de partager pour ceux qui rament, il y a vite un ras-le-bol lorsqu'on est si nombreux à avoir besoin d'aide. Ceux qui rament avec un job oublient que l'on rame encore plus sans. Alors même si on vous donne du bénévolat à faire, acceptez-le, proposez-le même. Refuser une aide non adaptée certes, mais accepter ce que l'on peut (autrement on dira que ne peut rien obtenir de bon de ces gens-là) : parfois il y a un temps de remise en forme transitoire à faire pour raccrocher aux rythmes du travail (je vous souhaite le respect des autres et de défendre votre dignité)
    Car bientôt on t'oubliera ici, les informations défilent si vite : alors prépare vite demain.
    Et donne-nous de tes nouvelles dans un an et même dans dix.

  • Edith Coin
    Edith Coin     

    ils n'ont pas l'air malheureux et l'autre avec son portable au debut du reportage sur le canape. SI SI elle a un contact pour du taf mdr

  • anticonstitutionnellement
    anticonstitutionnellement     

    LA FAMILLE LEONARDA A COUTÉ 594 000 € EN 4 ANS. Ca ne va pas faire plaisir aux bobos bien pensant et aux généreux socialistes . En 4 ans cette famille nous a couté une somme faramineuse alors que ce sont des étrangers. C'est certain, cela ne date pas de Hollande, mais il temps de se poser cette question : "doit-on se lever le matin pour nourrir sa famille ou celles d'étrangers qui sont 3 milliards dans le monde a avoir faim" LES FAITS. La famille de Leonarda (deux adultes et cinq enfants) est arrivée il y a 4 ans et 8 mois en France. Elle a été prise en charge en CADA (centre d’accueil pour demandeurs d’asile). Sachant ces tarifs donnés par le gouvernement et l’INSEE : Les demandeurs d’asile hébergés en CADA bénéficient de l’allocation mensuelle de subsistance 718 euros (couple et 4 enfants) + 110 euros par enfant supplémentaire. L’allocation temporaire d’attente, dispositif prévu de manière subsidiaire à l’hébergement. Son montant s’élève à 11,20 € par jour et par adulte en 2013 En 2013 une place en CADA coûterait en moyenne 24 € par jour par personne Dépense moyenne par élève/an (INSEE) : 8.312 euros Montant de l’aide juridictionnelle « gratuite » par année : 1.200 euros/ an Santé (sécurité sociale+ CMU équivalent à l’AME) : 2 900 euros en moyenne par immigré clandestin/an Si l’on rapporte le coût total de cette politique au nombre de personnes effectivement reconduites et non prises en charge par l’OFII, on aboutit à un coût moyen unitaire global de 12 645 euros L’aide au retour volontaire (ARV) a été versée à 4 726 personnes en 2011. Elle concerne des étrangers visés par une obligation de quitter le territoire français ou un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière. L’aide financière s’élève à 2 000 euros par adulte seul et à 3 500 euros par couple, avec 1 000 euros par enfant mineur jusqu’au troisième enfant inclus et 500 euros à partir du quatrième enfant. Selon France Terre d’Asile, un mineur étranger isolé coûte en moyenne 50.000 euros/an. Question 1 : Combien a coûté la scolarité de Leonarda, brillante élève à l’accent franc comtois et absente un jour sur trois ? 8.312 euros * 4,16= 34 577, 92 euros Question 2 : Combien a coûté la venue de cette famille, présentée comme une chance pour la France ? Sa venue correspond à son maintien tout le temps qu’il a duré et pas à son arrivée seule. Il faut une grosse addition. Il y a 7 personnes (deux adultes, 5 enfants), restées 4 ans 8 mois. Léonarda a-t-elle été la seule à être scolarisée? On le supposera dans la flemme d’aller vérifier. On se retrouve donc avec : - Allocation mensuelle de subsistance : 718€ + 110€ = 828€ par mois, en un an ça fait 9.936€. - Allocation temporaire d’attente : seulement pour les adultes, donc 22,40€ par jour, soit 8.716€ par an. - Places en CADA : 7 personnes, 7 x 24 = 168€, soit 61.320€ par an. - École : voir résultat ci-dessus, 5.541,33€ par an. - Aide juridictionnelle : vaut pour toute la famille, 1.200€ par an. - Santé : 2.900€ x 7 = 20.300€ par an. - Coût moyen du renvoi : 12.645€ par personne et par an, donc 88.515€ pour la famille entière. Mais ce n’est qu’une seule fois. - ARV : 3500€ (couple) + 3 x 1000€ + 2 x 500€ = 7.500€. Mais ce n’est également qu’une seule fois. On a donc 107.013,33€ par an cumulés. Sur 4 ans 8 mois, on multiplie par 4,66, ça fait 498.682,118€. Plus le renvoi, ajoutons 96.015€… Ça nous fait 594.697,118€ normalement.

  • anticonstitutionnellement
    anticonstitutionnellement     

    on s'en fout

  • Solaris
    Solaris     

    On s'en fout !!!

  • leonidas
    leonidas     

    prenez la chez vous mr garcia et fermez la !

  • Yvon Toucasser
    Yvon Toucasser     

    Vous n'avez vraiment rien d'autre à vous met sous la dent BM ?

Lire la suite des opinions (93)

Votre réponse
Postez un commentaire