En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jacqueline Sauvage (à gauche) à la cour d'assises du Loir-et-Cher en décembre 2015.
 

La demande de libération conditionnelle de Jacqueline Sauvage, condamnée à 10 ans pour le meurtre de son mari violent, a été rejetée par la cour d'appel de Paris. La fin du combat judiciaire?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • chris-off
    chris-off     

    Les juges deviennent vraiment ridicules. Il s'agit tout simplement d'un acharnement alimenté par la fierté mal placée d'un juge qui a tout pouvoir et qui veut le montrer à tout le monde.... c'est ce que l'on appelle un petit chef !!! C'est tout simplement dramatique...

  • Kiki billy 30
    Kiki billy 30     

    Tout c'est juge, magistrats,et certains avocats islamogauchite nous salissent de jour en jour!!!!!! Soit certains français sont sourd est aveugle ?????? Mais réveiller vous bon dieu FRANÇAIS. ...........

  • Deloni
    Deloni     

    Elle vaut quoi , la grâce de Hollande ??!! Rien , comme le reste?! Pourtant, des dégâts il en a fait!!!

  • un homme en colère
    un homme en colère     

    Le problème est très simple!

    le procès à été trop médiatisé!!!!!!!!!!!!!! merci à son avocats quel doit dire! La justice ne peut pas donner raison à cette dame au yeux de toutes les femmes battu! Sans ça, demain tu risque d'en avoir beaucoup de Jacqueline! Sans cette médiatisation, sa peine aurait déjà été aménagée. Je suis triste pour elle, elle aura eu la double peine.

  • grincheux007
    grincheux007     

    Hollande a fait le malin dans cette affaire, elle est encore en tôle.

Votre réponse
Postez un commentaire