En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Alors que le premier mariage homosexuel se déroule aujourd'hui à Monptellier, les élus de nombreuses communes ont annoncé qu'ils ne le célèbreraient pas.
 

De nombreux élus ont annoncé dans les médias leur décision de ne pas célébrer de mariage homosexuel, la plupart du temps laissant à des adjoints le soin de s'en occuper.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • mike27
    mike27     

    A vous les maires : on respect la loi sous le drapeau Français ou on dégage...

  • mike27
    mike27     

    En espèrent que les mairies qui ne respectent pas la loi soient pénalisée financièrement et payent une amande voir la démission du maire. Lorsqu'on travail sous le drapeau Français on respect les poids ou on dégage!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et en ce qui concerne la démocratie sachez que la définition selon flip j'en ai pas grand chose à carer, pas plus que celle selon hollande.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et bien dans la mesure où ce que je dis au sujet des MAIRES se rapporte directement à ce qui est écrit dans l'article, si c'est faux, adressez donc vos réclamations aux journalistes, si ça se trouve il y portera un quelconque intérêt, lui.

  • Vince LaGrenouille
    Vince LaGrenouille     

    c'est très bien les cartes...
    j'en soumets une autre, il me semble qu'il est plus facile de trouver une mairie pour un mariage homo qu'un établissement de soins qui n'a pas fait grève pour dénoncer des conditions de travail inadaptées...
    Le mariage c'est bien, pour tous, tant mieux, mais vos soins et votre santé seraient-ils des préoccupations moins intéressantes?...
    https://maps.google.com/maps/ms?msid=214288665243607583904.0004d9daea6bd35995f15&msa=0

  • DirDir
    DirDir     

    Des baudruches inoffensives qui vont se dégonfler.

  • Flip
    Flip     

    Erratum. Il s'agit de 20.000 élus, dont beaucoup d'adjoints, et non de 20.000 maires. Ce qui change considérablement la donne, et rend largement contestable votre commentaire.
    Pour preuve, il suffit de cliquer sur le lien, ce que n'a apparemment même pas fait l'auteur de l'article...

  • Flip
    Flip     

    Hé si, faux.
    Si on consulte le lien donné pour cette fameuse pétition, il s'agit de 20.000 élus, et non de 20.000 maires. Il y a beaucoup d'adjoints dans cette liste... ce qui fausse pas mal cet article, et encore plus votre commentaire.
    Quant au viol de la démocratie, je vous rappellerai juste que ce mot ne signifie pas pour autant la dictature de la majorité. Et c'est vous qui parlez d'amalgame...

  • xdepub
    xdepub     

    curieux le logotype utilisé : "zone de danger".
    Pas franchement neutre comme présentation de l'information.

    Vous traitez les maires qui font jouer leur liberté de conscience de zone dangereuse, ne vous étonnez pas de vous faire bousculer par ces gens que vous insultez depuis des mois.

  • leane
    leane     

    Et bé, on nous annonçait pourtant que les Français étaient pour ce mariage homo; 20 000 maires sur 36 000 communes, cela fait déjà plus de la moitié contre! Suffit de compter, ce n'est pas contestable.

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire