En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Au second jour du procès de l'affaire du Carlton de Lille, Jade, ex-prostituée, s'est confiée à BFMTV, après avoir déposé à la barre du tribunal correctionnel.
 

TEMOIGNAGE - Jade, ex-prostituée, s'est constituée partie civile dans le procès de l'affaire dite du Carlton de Lille, où DSK fait partie des prévenus. Au second jour des débats, elle livre un témoignage bouleversant au micro de BFMTV, après avoir déposé à la barre du tribunal correctionnel, ce mardi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • valgego
    valgego     

    3 semaines de procès , avec un nombre indéterminé de juges et de personnel pendant des mois ,un battage médiatique hollywoodien ,pour un procès de proxénétisme bourgeois dont les auteurs bénéficieront d'un non lieu ou d'une peine d'en dessous le plancher . Et l'on se plaint de n'avoir pas assez de moyens pour traquer les terroristes ,peut-être suffirait-il de les redéployer au bon endroit ,et il en est justement le moment .

  • GOGGOS
    GOGGOS     

    Est ce que les 1 à 2 millions d’€ versés à Nafissatou Diallo ouvrent des perspectives de dommages et intérêts ?
    Cela ouvre des possibilités d’être payé deux fois ?

  • AgentK3
    AgentK3     

    L'affaire est cruciale! Voila ce a quoi passent leurs temps nos juges et notre justice au lieu de s'occuper sérieusement des terroristes islamistes en France!!!

    Darwin93
    Darwin93      (réponse à AgentK3)

    C'est vrai, quelques femmes qui se "font baiser", ce n'est pas grand chose n'est-ce pas ? Après tout, ce ne sont que des "bonnes femmes". La justice n'a pas à s'occuper sérieusement de terrorisme en délaissant les victimes de la misère et du chômage réduites à se prostituer pour survivre. La Justice s'occupe de tout. Il faut simplement lui en donner les moyens.

Votre réponse
Postez un commentaire