En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un tramway a été attaqué au cocktail Motolov, à Brest. Photo d'illustration.
 

Une rame de tramway a été attaquée par un objet incendiaire, dans la nuit, dans un quartier jugé sensible. Sous le choc, l'opérateur et son personnel ont décidé de ne pas faire circuler les transports ce dimanche soir dans la commune bretonne.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • kjlmh
    kjlmh     

    Et bien moi demain comme je ne suis pas content de payer les fruits et les légumes à des prix exorbitants, je vais mettre à sac les supermarchés ? Drôle de conception de la justice les bretons de tout saccager !

  • Bilivine
    Bilivine     

    Les Bretons ne s'attaquent pas aux gens mais à l'injustice. Je compte sur eux pour ne pas laisser la racaille ravager la plus belle région de France !

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Il en "bave" notre beau pays ! et dire que ce sont des français qui agissent de la sorte , c'est d'un triste ! Je souhaite que la conductrice se remettre vite de cette agression !

  • Chuck Maurice
    Chuck Maurice     

    "Les forces de l'ordre ont interpellé un jeune homme relâché quelques heures plus tard"
    Rien de nouveau sous le soleil ! coupable ou pas, il est dehors à l'heure actuelle....

  • bibill
    bibill     

    "12 novembre 2013"

  • bibill
    bibill     

    Les Bonnets rouges, ces opposants bretons à l'écotaxe, ont déjà un tableau de chasse impressionnant : ils ont détruit, pour l'heure, 44 radars routiers et 5 portiques écotaxe en Bretagne. Le quotidien Le Parisien de ce mardi 12 novembre a établi la facture de ces destructions : de 3,8 à 6,3 millions d'euros.

  • bibill
    bibill     

    Les Bonnets rouges, ces opposants bretons à l'écotaxe, ont déjà un tableau de chasse impressionnant : ils ont détruit, pour l'heure, 44 radars routiers et 5 portiques écotaxe en Bretagne. Le quotidien Le Parisien de ce mardi 12 novembre 2013 a établi la facture de ces destructions : de 3,8 à 6,3 millions d'euros.

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    ''Une violence venue de nulle part,'' ? encore des histoires de bretons, comme on dit. Arrêtons de nous voiler la face et de lâcher des beaux discours, Mr Hollande et valss....

  • tagada4985
    tagada4985     

    Ils vont bientôt se battre en cercle à coup de kouign-amann au son du biniou!

  • Bilivine
    Bilivine     

    J'espère que les Bretons vont être dignes de leur réputation et ne pas laisser le chaos qui règne en France gagner cette région de caractère.

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire