En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les mamans ne seraient pas les seules à déprimer après la naissance de leur bébé. (Photo d'illustration)
 
Les mamans ne seraient pas les seules à déprimer après la naissance de leur bébé. (Photo d'illustration) - DR

D'après une étude américaine, le manque de sommeil et le moral de la mère seraient des facteurs de ce "baby blues" du papa. Les pères les plus jeunes seraient par ailleurs plus vulnérables lors des cinq premières années de paternité.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
4 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    Il n'y a cas voir le nombre de "femmes seules" avec leur bébé............et la ! on comprend tout !!..........Pour les "papas" ! il n'y a que la "fuite" !!

  • Peter Raladnoj
    Peter Raladnoj     

    encore un psy qui a fait une p. de découverte pour se trouver du boulot en réconfortant
    ces "pôvres" papas fragilisés par une paternité
    seigneur ,que la bétise est grande en ce monde!

  • Peter Raladnoj
    Peter Raladnoj     

    encore une pseudo nouvelle d'un pseudo psy qui va se trouver ainsi du boulot:réconforter ces "pôvres papas" fragilos

  • Maxoue
    Maxoue     

    Encore une étude qui ne sert à rien voir qui est bidon

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •