En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Andrée Sasse (deuxième en partant de la droite) va désormais pouvoir s'occuper de sa fille, Audrey, 31 ans, atteinte d'un cancer, grâce à un généreux don de RTT de la part de ses collègues.
 

Grâce à ses collègues, Andrée Sasse dispose désormais de 116 jours de RTT pour s'occuper de sa fille Audrey, 31 ans, gravement malade, et elle même maman d'une petite fille. Un geste de solidarité qui n'est pourtant pas autorisé par la loi Mathys, encadrant les dons de jours de repos.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Baillonné
    Baillonné     

    Que l'état commence surtout à respecter ses propres lois, après on en reparlera hein ;o)

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    L'état qui se sent le besoin de tout contrôler.
    Allez, mettons une limite à 20 ans.
    Celui de 21 ans il peut crever, bien sûr.
    Mettons une limite à celui qui bénéficiera de l'aide.
    L'enfant par exemple.
    Le parent bah il a qu'à aller en maison de retraite, comme tout le monde.
    Bref quand l'état se sent le besoin de fourrer son nez partout il crée plus de mal que de bien.

  • Nel.son
    Nel.son     

    Il y en a marre que l'état se mêle de tout

  • Google-117427600781902784273
    Google-117427600781902784273     

    L'état le premier parle d'unité nationale, en voila une d'unité pour secourir son collègue, afin de l'aider dans sa difficulté. Je crois que l'on ne dirait rien s'il s'agirait bien d'autre chose(je préfère ne pas dire le fond de ma pensée). C'est ça l'amour pour son prochain, donner ce que nous avons sans en attendre le retour.

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    En 2008 les salariés on du sacrifier leurs RTT dans certaines entreprises comme dans l'industrie,pour atténuer le choc économique des baisse de commandes comme dans l'industrie
    Aujourd'hui on refuseraient a ses même salariés dans faire autant pour mettre toute les chances, l' espérance a un enfant malade d'être accompagné de ses parents
    C'est quoi ce monde d'égoïsme

  • solitaire
    solitaire     

    rien a foutre des lois francaise qui sont a revoir deu debut jusqu'à la fin marre de nous dicter,alors ils ont fait ce qu'il fallait,si leur patron et d'accord,rien a battre,a vous hommes et femmes politique,revoyez la bibliothèque de la bible rouge,qui doit faire l’équivalent de la plus grande librairie de France,au lieux de sortir de amendement des lois des décret et blbalbla ,pour faire chier sans réfléchir!!

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à solitaire)

    rien foutre également,tu vois toi t'es plus censuré pour le meme mot

  • jeanremy
    jeanremy     

    Grande émotion devant le geste et la compréhension de tous les salariés et patron de cette entreprise !
    Et , Espoir d'une avancée positive de la loi existante .

  • Marie Amélie
    Marie Amélie     

    Encore une loi à rectifier. Un enfant reste un enfant pour les parents quelque soit son age.

    silhouette06
    silhouette06      (réponse à Marie Amélie)

    Vous avez parfaitement raison. Encore une loi faite à la "va vite" !!!

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    Touraine est ministre?

    Marie Amélie
    Marie Amélie      (réponse à CogitoErgoSum)

    Oui, hélas !!!!

    david19
    david19      (réponse à Marie Amélie)

    T'as entendu cette rumeur toi aussi ?

Votre réponse
Postez un commentaire