En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les parents du motard de 31 ans mort en mai dernier après un problème mécanique causé par l'oubli d'un embout de tournevis par un mécanicien qui comparaît vendredi devant le tribunal correctionnel d'Angers.
 

En la lui remettant, le mécanicien lui avait signalé que sa moto faisait "un drôle de bruit". Une expertise déterminera qu'un embout de tournevis avait été "oublié" dans le moteur. Jean-Bernard,  pilote chevronné, est mort quelques minutes après avoir récupéré son engin. Le garage est poursuivi pour homicide involontaire.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • 109600
    109600     

    Malheureusement rien ne peut prouver que la faute du mécanicien a provoqué l'accident. A l'issue du procès tout le monde en ressortira avec un goût amer et une peine inextinguible. Ainsi va le monde et ce depuis toujours.

  • Badvann
    Badvann     

    Après les chirurgiens, v'là les mécaniciens qui oublient les outils sur le lieu de l'intervention!

Votre réponse
Postez un commentaire