En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un jeune couple de parents a été mis en garde à vue, dans l'Aisne.
 

Un couple de jeunes parents a été écroué car le père frappait, depuis sa naissance, son bébé parce qu’il pleurait, sans que sa mère n’ose prévenir la police. C’est un cliché de l’enfant, publié sur Facebook, qui a donné l’alerte.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

48 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    30 secondes de recherches sur google vous prouverait le contraire.

  • Lolote80
    Lolote80     

    Je pense que c'est juste une donneuse de leçon..... si on gratte un peu plus.... je suis sûr qu'elle à se carte au PS...... MORUE !

  • Lolote80
    Lolote80     

    Mé k'est se quont san brenle thon subjonctif de mai couyes !!! povre trous de quu

  • Lolote80
    Lolote80     

    C'est la où tu vois le niveau du "PAPA"......

  • Lolote80
    Lolote80     

    Et le pire dans tout cela, c'est que le bébé va être placé, ce qui est tout à fait normal, par contre ce qui l'est moins c'est que les "parents" vont continuer à percevoir la caf, et les différentes aides sociales attenantes à l'enfant alors qu'il n'est plus sous leur "garde"!!! ELLE EST PAS BELLE LA FRANCE !

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    1h c'est long, je peux vous relayer si vous voulez.

  • canardeur
    canardeur     

    je voudrait que la justice me les prêtes les deux pendant 1heure,j ai un super manche de pioche qui pourrait donner a se rappeler ce qu ils ont fait,utile aussi bien pour lui que pour elle ,deux saloperie en puissance,la justice va leurs trouver des excuses encore

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ce qui donne à réfléchir c'est que proportionnellement il y a plus de maltraitance au sein des familles adoptives, alors le sous entendu est extrêmement malvenu.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Ils ne sont pas c*ns parce qu'ils sont dans la misère, ils sont dans la misère parce qu'ils sont c*ns.

  • Juanita Lehartel
    Juanita Lehartel     

    DENT POUR DENT

Lire la suite des opinions (48)

Votre réponse
Postez un commentaire