En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Des niveaux inattendus de fatigue du métal ont été découverts sur les ailes de l’A380.
 

Les compagnies aériennes devront inspecter les principales poutres internes des ailes du gros porteur, à la demande de l’avionneur européen qui a découvert des niveaux inattendus de fatigue du métal.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Quita Jose
    Quita Jose     

    Très bien il vaut mieux prévenir et guérir, avant de mourir. Surtou que c'est pas le moment les commandes sont bonnes et notre A380 vole sans incident mortel depuis plus de 5 années vive Airbus vive l'Europe sacrées ailes il faut voir ou elles sont conçues et y remédier ok les ingénieurs merci un fan du A 380 AIRBUS FORZA.

  • dixie
    dixie     

    SI CET AVION PRESENTE DES FAILLES IL FAUT ABSOLUMENT Y REMEDIER CAR SI IL SE CRASH CE SERA NON SEULEMENT LA FIN DE AIRBUS INDUSCTRIE QUI SERA GRILLE DANS LE MONDE ENTIER MAIS AVANT TOUT CE SERA UNE CATASTROPHE HUMAINE HORRIBLE AVEC A LA CLEF DES CENTAINE DE CENTAINE DE DEUIS

Votre réponse
Postez un commentaire