En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Au 1er janvier 2017, le refus du don d’organes se fera plus simplement

Les conditions de refus de don d'organes se durciront au 1er janvier 2017 (photo d'illustration)
 

Cela fait 40 ans que le consentement présumé existe. Depuis la loi Caillavet de 1976, le don d’organes par défaut fonctionne en France. Seul changement notable dès lundi 1er janvier, l'évolution des conditions de refus.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire