En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Manuel Valls lors des questions à l'Assemblée, mercredi 10 septembre.
 

Plongée dans une sérieuse crise politique, la majorité socialiste à l'Assemblée est très fragile. Le gouvernement peut-il s'effondrer mardi 16 septembre, à l'occasion du vote de confiance à Manuel Valls?

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

30 opinions
  • Bilou87
    Bilou87     

    Mais non, les places sont trop bonnes. Ceux qui disent non à tout va, diront oui ce jour là, et comme on dit : Mars et ça repart.

  • Elminster
    Elminster     

    Bouh bouh, on agite le chiffon pour faire peur tout en sachant que les députés ne vont pas se viré eux même...

  • dendrobate
    dendrobate     

    Si le pire arrive ce qui est peu probable,nous aurons un valls à trois temps.

  • lagauche
    lagauche     

    va t-il nous annoncer qu'il faut supprimer trois jours fériés, comme le préconise sont amis de toujours, Gattaz.

  • bick33
    bick33     

    Il est évident que Vallsl aura sa majorité, ils ne veulent pas perdre tous leurs beaux avantages et salaires ,alors pas d'inquiétude à avoir , tout ça c'est de l'esbrouffe!!!

  • norton_13
    norton_13     

    S'il n'obtient pas la majorité, c'est que des socialistes auront préféré l'intérêt des français à leur intérêt vénal personnel... Est-ce envisageable ?

  • C J P
    C J P     

    Pour se débarrasser d'eux une seul solution, gréve générale , ses socialistes sont encore pire, que ce a quoi je m’attendais, et j'ai connue les années mitterrand pour vous dire.

  • pascontent
    pascontent     

    Poudre aux yeux !
    Valls l'aura sa majorité, les députés socialistes ne veulent surtout pas perdre leurs acquits en sachant bien qu'en cas de dissolution ils ne retrouveront pas de place de député avant 30 ou 40 ans

  • gussaoc
    gussaoc     

    Pas trop soucis à se faire, les députés des gauches ont pas trop intérêts à déconner, ils savent qu un retour devant les électeurs c'est pour la plus part , passer à la trappe. Et surtout pour les coco front de gauche et vert. Car dans ce cas là c'est du:" sauve qui peut" et les soc se présenteraient dans toutes les circonscriptions pour essayer d'être au 2ème tour. En ce qui concerne les électeurs au 2 tour ils hésiteront avant de glisser un bulletin FN. Ils sont peut être râleurs et d'une inculture politique crasseuse, mais "glubbbb" les effets du changement ils ont appréciés et dégustés. Jouer les révolutionnaires de la parlotes entre amis, sur le zing ou le clavier, OUI!!! mais devant l'urne pas trop quand même, ils pensent d'abord à leur petite vie à eux, aux vacances à la bagnole, au nouvelles technologies, aux petites fetes entre amis etc.....

  • seg1000
    seg1000     

    Hollande démission !!!

Lire la suite des opinions (30)

Votre réponse
Postez un commentaire