En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Former French Socialist Prime Minister Manuel Valls (R), escorted by and Evry Socialist mayor Francis Chouat (L) arrives at the Evry City Hall, south of Paris, to cast his vote during the first round of the legislative elections on June 11, 2017. 
GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
 

L'ancien Premier ministre a assuré ne pas vouloir critiquer la décision de la cour d'assises, mais estimé que le "passage de la complicité idéologique à la complicité du terrorisme" était "ténu". 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • lasentinelledubarry
    lasentinelledubarry     

    Parlant de Tariq Ramadan, qu'a-t-il fait lorsqu'il était ministre de l'intérieur et premier ministre? Nos frontières, antennes, mosquées lui étaient grandes ouvertes. Valls est simplement un velléitaire qui n'a pas compris que la majorité des Français n'en veulent plus. Il faut qu'il <dégage>!

    Flomatem
    Flomatem      (réponse à lasentinelledubarry)

    Bravo Manu ! Continue

Votre réponse
Postez un commentaire