En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Gérard Collomb était l'invité de BFMTV et RMC ce mercredi.
 

Le ministre de l'Intérieur a évoqué la mise en place dans "3 ou 4 mois" d'une contravention immédiate contre les auteurs de trafic de stupéfiants. 

Newsletter Elysée 2017

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Jean Dullin
    Jean Dullin     

    Arrêter la prison, c’est une bonne idée, un premier pas vers davantage d’humanisme.
    Car la société est dure, il y a des difficultés pour beaucoup de gens à s'épanouir et prospérer. Cette vue pessimiste de l'avenir incite certains à se tourner vers des euphorisants qui donneraient un peu de baume à leurs sensations ...
    Mais voilà le hic : c'est en grande partie faux.
    Donc l'idée de la dépénalisation est intéressante. Mettre une amende cela revient à désengorger les tribunaux, mais pas à faire reculer la consommation de drogues.
    Le fait de base à connaître est que le cannabis actuel n’a plus rien à voir avec le cannabis des Sixties, qui contenait moins de 1% de THC, cette substance psychotrope qui, dans le cannabis actuel (le plant) atteint un taux supérieur à 40%.
    Bref cela représente près de 100 fois la concentration en THC des années 60 !
    Du coup c’est un peu comme boire une grosse quantité d’alcool à 90°, au lieu de 11° comme dans les vins ordinaires.
    À hautes doses le THC fait complètement exploser les chromosomes, modifiant l’ADN, ce qui entraine des déformations structurelles dans les générations futures.
    Bref on peut comprendre que consommer des « extraits » comme l’huile (60% environ), le BHO 70 %, les Shatters (Wax) 80-90 %) et enfin récemment les « Dragon Balls » qui titrent 99% de THC ne pose plus le débat sur le fait de sanctionner avec une contravention ou non, mais pose un problème de survie assez immédiate.
    L’alcool et le tabac tuent plusieurs dizaines de milliers de français par an, et en amochent beaucoup d’autres.
    Pourquoi ajouter un autre fléau avec une consommation dangereuse supplémentaire ?

  • Surkouf
    Surkouf      

    Encore une mesurette, cette disposition existe déjà au niveau des Douanes cela s'appelle la transaction douanière, mais ça n'empêche en rien les trafics.
    De plus ceux qui vivent du deal de drogues se foutent bien des amendes puisque ce deal leur rapporte de quoi vivre comme des ministres...
    A part mettre une race de plus Et s'organiser dépénaliser la consommation ça ne Fera jamais cesser les trafic et les énormes bénéfices qui vont avec.
    Bénéfices si servent aussi à d'autres trafics comme celui des armes et de la prostitution...
    La seule vrai réponse est une chasse de tous les services à ceux qui vivent comme des Nababs avec le RSA, Police, Gendarmerie, impôts, Douanes et surtout justice avec la confiscation de tous leurs biens y compris ceux de l'autre famille...

  • Marie-pierre Heriquet
    Marie-pierre Heriquet     

    MDR il faudrait qu'il arrête il commence a fatiguer un taxe sur le chiite ces comme les prostituée ces verbaliser mais ces qui le plus grand trafiquant
    ces nos gouverneurs il veule leur part il nous parle tous le temps des autres pays qui font comme certaine qui légaliste comme cela il y aura moins de violence

  • boulette34
    boulette34     

    méconnaissance totale du problème , connaissant les personnes sui vivent du trafic , je veux bien voir la police leur coller une amende , en bas de la barre d'immeuble LOL
    M

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Merci du délai, certains candidats ont bien besoin de se "fortifier"

  • Milouze74
    Milouze74     

    Le type insolvable pourra donc se droguer librement. La plupart des amendes ne sont jamais recouvrées. Et le contrevenant pourra toujours contester devant le tribunal de police, il faudra garder la drogue sous scellé, la faire analyser,....
    Il y avait plus simple et plus efficace : faire payer le coût de la procédure par le consommateur de drogue (comme pour les conducteurs ayant fait usage de stupéfiants qui payent le coût de l'analyse), et ajouter une belle amende avec une ordonnance pénale systématiquement.

  • Bajul
    Bajul     

    Je veux voir un policier aller mettre un PV dans la cité , les quartiers et repartir !!! Je voudrais voir ça !! Il n'y aura jamais d'application de cette contravention !!!

  • jonah
    jonah     

    Contravention immédiate, ça va dire une taxe sur la trafique de drogue ?

Votre réponse
Postez un commentaire