En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Non-cumul des mandats reporté à 2017 : zizanie au Parti socialiste

L'Assemblée nationale compte beaucoup de
L'Assemblée nationale compte beaucoup de "cumulards". - © DR

Le gouvernement a reporté à 2017 l'interdiction du cumul des mandats pour les parlementaires. Une annonce qui a fortement irrité Harlem Désir, patron du PS.

Sur le même sujet :

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
32 opinions
  • ricardodo,

    Pour moi, une chose est sûre: si le non cumul n'est pas appliqué dès 2014, je ne voterai pas pour une liste socialiste aux municipales de Paris et je m'abstiendrai également aux présidentielles de 2017. J'estime en effet que cet engagement de F. Hollande est un symbole fort qui avait d'ailleurs été signé par les candidats députés socialistes (dont celui pour lequel j'ai voté, qui est également Maire d'un arrondissement et qui a depuis lors oublié et même remis en cause ledit engagement). Autant il me semble admissible que certains engagements soient difficilement tenables pour des raisons économiques ou de conditions internationales, autant je ne pardonnerais pas le reniement du non-cumul des mandats. Je suis écoeuré par les politiciens qui s'accrochent à tout prix à leurs avantages personnels et privilèges. La palme revient pour l'instant à la porte-parole du Gouvernement qui nous prend vraiment pour des imbéciles; il est incompréhensible que le P.M et le Président ne l'aient pas encore recadrée

  • bijouxbandit,

    LA FRANCE CROULE SOUS LES ÉLUS. Le PÈRE NOËL n’existe pas et ! Quand les parlementaires réduiront significativement le millefeuille, le nombre d’élus, les indemnités (dont certaines sont non imposables), les avantages en nature, les privilèges, les facilités, les retraites avantageuses apparentées aux régimes particuliers, le cumul des mandats, etc. … qu’ils se sont octroyés depuis des générations d’élus, les poules auront des dents !
    De plus, n’oubliez pas «LES NÉBULEUSES» telles que les communautés d’agglomération et intercommunalités (peu connues du grand public puisque non élues par la démocratie représentative), fonctionnant à partir de (CA) : Conseil d’Administration, composé pour partie d’élus cumulards, venant des Conseils municipaux, des Conseils départementaux et des Conseils régionaux, constituant les bureaux exécutifs avec Président et Vice-Présidents chargés de mission pour lesquelles ils perçoivent des indemnités, des avantages, des facilités, etc. … n’entrant pas dans le calcul de l’écrêtage du cumul des mandats et de plus non imposables …!

  • Robert24,

    Il y aurait bien une solution pour régler cette question ! Faire une loi interdisant à tout élu de percevoir plus d'une indemnité à son choix parmi celles auquel il pourrait prétendre. Je pense qu'il y aurait (comme le Pape) beaucoup de démission sur le bureau des Assemblées. Et fixer la date d'application au Ier juillet 1013

Lire la suite des opinions (32)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •