En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.
 

Bernard Cazeneuve a incité à la "responsabilité" et à la "retenue" en attendant que "toute la lumière soit faîte" sur les circonstances de la mort de Rémi Fraisse, militant écologiste et opposant au barrage de Sivens. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Ras le Bol de Marine
    Ras le Bol de Marine     

    Les accusations fusent de toutes parts. "C'est pas nous, c'est les autres". "faux. c'est eux".
    Avec ce genre de positions nul doute qu'il n'y aura pas de débat chez les politiciens et leurs soutiens.
    Et après les invictimes, les insultes, les déclarations définitives il y aura un responsable de désigné.
    Certains ne l'accepteront pas et recommenceront. Désolant.

  • Dumi
    Dumi     

    Et puis on sait bien que c 'est toujours une poignet d' individus mal intentionnés ou payés pour détourner l' attention qui provoquent des violence et agressent directement les forces de l' ordre !! Tout est toujours fait pour minimiser les " raisons des manifestations" ...... Je ne vote pas pour les "verts" , pour moi ils n' agissent pas assez " pour défendre globalement notre environnement" ... néanmoins Mr Bové dit des vérités qui dérangent le gouvernement ( ce dernier toujours l' exécutant des décrets Européens, même si va a l' encontre de la France , de ses citoyens et de leur environnement)... Pour une fois j' approuve Mr Bové !!

  • zombie-france
    zombie-france     

    Ce qui est indigne est le silence depuis dimanche de Monsieur Bernard Cazeneuve

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    Ce que Cazeneuve dit sur les élucubrations de J. Bové est tout à fait justifié, voir, évident !
    Ce qui me dérange c'est que si ce drame était survenu pendant une présidence de droite, son parti aurait bondit sur l'occasion en criant "à l'assassin" et en dénonçant un "Etat policier". Tout ça pour fustiger le pouvoir en place.

Votre réponse
Postez un commentaire