En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
De gauche à droite : Pierre Bérégovoy, Jean Germain, et Roger Salengro.
 

Le suicide du sénateur socialiste Jean Germain rappelle les disparitions de Pierre Bérégovoy et de Roger Salengro, partis eux aussi car ils ne supportaient pas de voir leur honneur bafoué.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • MENUSBOIS
    MENUSBOIS     

    Pourquoi se suicider s'il n'avait rien à se reprocher ? Dans ce cas sa bonne foi aurait rapidement été démontrée et il aurait été blanchi. On peut quand même se poser des questions.

  • valgego
    valgego     

    On ne peut ignorer que la thèse du suicide de Bérégovoy est controversée et l'on ne peut oublier la thèse du suicide de François de Grossouvre à l'Elysée en 1994 ,elle aussi controversée . La gouvernance socialiste est décidément très éprouvante .

    lesemian
    lesemian      (réponse à valgego)

    Valgego, ton "on" ne peut ignorer que tout suicide d'un politique est soupçonnée....

  • 109600
    109600     

    On cite Salengro, Bérégovoy mais jamais François de Grossouvre. Ah cette mémoire sélective des socialistes!

  • charlesquint57
    charlesquint57     

    Un suicide est toujours un drame et une souffrance pour les proches. Cependant il n'est pas nécessaire de faire un concours de superlatifs : les "martyr de la république" et autre "victime de l'antiparlementarisme" sont ridicules et n'effaceront pas les raisons profondes de son renvoi devant la justice (les faux mariages chinois rapportant chacun 3000 euros à la société de sa collaboratrice et amie intime....collaboratrice licenciée quand le scandale éclate pour être aussitôt réembauchée le lendemain par l'office du tourisme de la ville....alors qu'elle gère sa société privée...deux emplois dont un fictifs)...Les faits sont réels et têtus mais maintenant tout le mode l'encense à s'en rendre ridicule ! Voilà largement de quoi alimenter l'antiparlementarisme tant la classe politique est coupée des réalités et ne supporte pas d'être prise la main dans le sac !

  • BJP
    BJP     

    Encore un pris en flagrant délit. Les accusations sans jugement sont inadmissibles quelle que soit l'appartenance des hommes politiques suspectés de fraudes. .. mais d'ici là encenser cet homme ???? il y a loin!!!!

  • JNMand60
    JNMand60     

    Qu'il soit jugé et condamné à titre posthume s'il est coupable. Les hommes politiques de tous bords le pleurent car ils ont peur. Que la justice enquête sur tous les comptes des sénateurs et députés et applique les peines les plus sévères aux voleurs de la république assainirait peut-être ce monde politique corrompu et trop généreux envers lui-même avec l'argent (du) publique.

    logic
    logic      (réponse à JNMand60)

    Problème : qui sont ces magistrats : des Dieux payés par nous les contribuables : ils sont saints ces mecs là ????

Votre réponse
Postez un commentaire