En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'adoption du projet de loi sur le mariahe et l'adoption pour les couples homosexuels constitue un "moment historique" qui garde un "goût amer", estime la presse, ce mercredi matin.
 

REVUE DE PRESSE - Au lendemain du vote du projet de loi sur le mariage pour tous à l'Assemblée, la presse est unanime: la France vit un moment historique.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

20 opinions
  • Grumly
    Grumly     

    http://yagg.com/2013/04/25/sondage-exclusif-csa-yagg-63-des-francais-indifferents-ou-opposes-aux-manifestations-contre-le-mariage-pour-tous/

  • Grumly
    Grumly     

    Vous allez pouvoir passer en mode veilleuse maintenant

  • Grumly
    Grumly     

    Les anti-mariage gay ne lâchent pas l’affaire. J’ai beau scruter leurs arguments, retourner la question dans tous les sens, je ne comprends rien à leur délire. Le chômage, la finance internationale, les paradis fiscaux sont des sujets mille fois plus importants et graves, mais ça fait six mois qu’ils mobilisent la France, occupent les esprits, les médias, l’air ambiant, avec ce ridicule débat d’un autre siècle.

    Cette loi élargit un droit, en conformité avec notre constitution et notre devise nationale : liberté (de se marier ou pas), égalité (pour tous quelle que soit la préférence sexuelle), fraternité (avec ceux qui baisent différents). La loi ouvre, autorise, étend une possibilité de choix, elle n’oblige personne. Les troupes frigides barjotes veulent fermer, restreindre, interdire. Elles crachent sur notre devise, sur notre constitution, sur notre représentation nationale, nos élus majoritaires, notre démocratie représentative. Et à l’occasion, elles cognent, saccagent, haïssent.

    La multitude barjote est soutenue, légitimée, encouragée par une droite UMPiste trop contente de trouver un palliatif à sa nullité idéologique, à ses grotesques combats des chefs et à ses multiples casseroles judiciaires (à côté des 250 millions refilés à Tapie par Lagarde avec la bénédiction de Sarko, les 600 000 ou même les 15 millions du “monstre” Cahuzac font très petit bras). Ce week-end, les Mariton, Boutin, Guaino ont été rejoints par le frontiste Collard. La recomposition de la droite est peut-être en marche, ce qui aurait au moins le mérite de la clarté : droite de l’UMP/FN, même combat bien rance, sous l’égide de l’école Patrick Buissonière. Mariton veut organiser une grande fête de la famille le jour de la fête des mères : personne n’a relevé alors que tout est dit ! La fête des mères fut inscrite dans notre calendrier par Pétain, celui qui avait remplacé “liberté, égalité, fraternité” par “travail, famille, patrie”.

    Cela fait six mois que les barjots défilent, six mois que les députés et sénateurs débattent, la loi sur le mariage pour tous va être définitivement votée par la majorité élue. Il n’y a maintenant plus lieu de discuter et de débattre. Par contre, il y a lieu d’avoir honte. Honte de cette partie de notre pays, héritière de Thiers (qui faisait tirer sur les communards), de Maurras (idole de l’ailier droit du sarkozysme, Patrick Buisson), de Pétain (inspirateur donc de Mariton), ce camp éternel du conservatisme, de la crispation, de la lâcheté, trouillomètre à zéro face à l’autre, au progrès, à l’évolution sociale, au mouvement, à l’avenir. “On n’est pas homophobe” jurent-ils tous. Ben voyons ! On n’est pas homophobe mais on refuse juste aux homos de jouir du même droit que les hétéros. On n’est pas homophobe mais on pense quand même que les homos ne sont pas des citoyens complètement comme les autres et que conséquemment, ils n’ont pas droit aux mêmes droits. On n’est pas homophobe mais quand même, les homos, ce n’est pas naturel, parce que ce qui est naturel, c’est avoir un papa et une maman. Il va falloir apprendre à trier entre homophobie hard, soft, demi-soft, homophobie avec ou sans bate de base-ball, homophobie col blanc ou col bleu…

    Oui, honte de ces débats oiseux, honte de ces “manifs pour tous”, quand on voit les pays du nord de l’Europe, la catholique Espagne ou le catholique Portugal qui ont légalisé le mariage pour tous depuis longtemps sans que cela ne cause la moindre rupture de civilisation ni la moindre souffrance particulière ou supplémentaire pour les petits nenfants. Honte des Barjot, Boutin, Guaino, Copé, Mariton, Collard quand on voit la Nouvelle Zélande passer au mariage pour tous dans la sérénité. La France, “pays des droits de l’homme”, est aujourd’hui au choix la risée ou la honte du monde libre et démocratique avancé. Mais l’histoire jugera les Guaino, Mariton, Collet, Barjot, Boutin et leurs légions, comme elle a déjà jugé ceux qui étaient pour la monarchie en 1788, pour Pétain en 1940, contre le droit de vote des femmes en 1945, contre l’avortement en 1975, pour la peine de mort en 1981 ou contre le Pacs en 1999. Dans plusieurs années, plusieurs décennies, ces manifs pour tous seront indélébilement gravées dans le marbre de la bêtise et de l’infâmie.

  • enkorplus
    enkorplus     

    "La presse est unanime" Surtout celle qui lèche le cul du pingouin

  • enkorplus
    enkorplus     

    Toujours pareil à lui-même ce grumly

  • Grumly
    Grumly     

    La fébrilité...Et puis il pourra s'en vanter dans quelques années en disant que c'était calculé...

  • Grumly
    Grumly     

    La communauté saura se défendre. Et bientôt on ne vous entendra plus... Déjà vos miaulements d'hérétiques se font moins forts... on ne vous entend plus...Miaow???

  • A Jamais
    A Jamais     

    Historique ne veut pas dire bénéfique. De toute manière nous n'accepterons jamais, ça ne nous empêche pas de vivre en effet, mais ça ne nous empêche pas non plus de continuer de combattre ça. Et nous ferons les deux sans problème. >> @ Lauthier, si il y a des membres du PS qui sont contre, c'était même passé à la TV mais Hollande les a menacer de les faire virer du parti si ils ne votaient pas pour. Au final mathématiquement la loi serait tout de même passé, avec moins de marge, mais cela aurait eu un effet encore plus dévastateur qu'il ne l'est déjà de voir des membres du PS voter contre. On est pas dupe, de toute manière on ne lâchera rien, c'est triste mais les homo' qui font la fête aujourd'hui vont pleurer plus tard, parce que le gouvernement a mis cette communauté en porte à faux et quand elle se fera agresser Hollande ne fera rien de spécial, il va juste dénoncer la chose.

  • TCCT
    TCCT     

    Historique pour le petit monde mediatico journalistico parisien...

  • Lauthier
    Lauthier     

    Etrange que tout le PS soit d'accord ?? Pas un seul contre ?? Comme une boite de PETITS - POIS , ils se ressemble ?? Je m'étonne !! ils doivent manger pareil , pété en meme temps , les clones du PS sont des cons identique , ça c'est HISTIRIQUE !!!

Lire la suite des opinions (20)

Votre réponse
Postez un commentaire