En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
migrants refugies mairies
 

INFOGRAPHIE - Ces deux prochaines années, 24.000 réfugiés arriveront en France. Entre bonne volonté, inquiétude et problèmes financiers, les maires doivent prendre position sur leur accueil. Coup d'oeil sur ceux qui y sont favorables, ceux qui s'y opposent et ceux qui posent leurs conditions.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

42 opinions
  • sortilege
    sortilege     

    pourquoi se diviser alors qu'il est si simple en bons démocrates de demander et respecter juste le souhait de ses administrés !!!!!!!!

    trevorsteven
    trevorsteven      (réponse à sortilege)

    Non tu es pas capable d'ouvrir ton cœur donc NON

  • La comtesse
    La comtesse     

    LA GRANDE MANIPULATION de L' HISTOIRE CONTEMPORAINE !
    (ou l' accueil des sans dents)

    Aylan n’est certainement pas la victime d’une politique de restriction de l’immigration voulue par de plus en plus d’Européens. Il est même victime de l’inverse : d’un laxisme migratoire qui a laissé croire à son père que l’eldorado européen valait cette dangereuse traversée.
    Parce que quelques heures après la folie émotionnelle, la sœur du père a parlé : la famille vivait depuis trois ans en Turquie, et envisageait de rejoindre le Canada. C’est finalement l’Europe qui a été choisie, pour une vulgaire question de soins dentaires dont le père avait besoin.
    La culpabilisation peut s’arrêter là : l’homme ne fuyait plus un pays en guerre.
    Et quelle réponse offrent les dirigeants de cette Europe submergée ? Venez, plus nombreux encore ! Prenez des risques inconsidérés pour pénétrer dans des pays épuisés et déjà dépassés par des flux incontrôlables. C’est parce qu’en Europe, quelques belles âmes culpabilisent leurs peuples et encouragent une invasion ingérable qu’à des milliers de kilomètres, un père (qui avait, lui seul, un gilet de sauvetage ! ) a pris le risque de voir mourir ses enfants, rien d’autre.
    Si les Français doivent culpabiliser, c’est pour avoir porté au pouvoir depuis des décennies des hommes politiques devenus rois dans l’art du suicide collectif imposé par la manipulation de cadavres.

    toto le modo
    toto le modo      (réponse à La comtesse)

    Peut-être vouliez-vous écrire "LA PLUS GRANDE MANIPULATION de L' HISTOIRE CONTEMPORAINE ! "

  • La comtesse
    La comtesse     

    LA GRANDE MANIPULATION de L' HISTOIRE CONTEMPORAINE !
    (ou l' accueil des sans dents)

    Aylan n’est certainement pas la victime d’une politique de restriction de l’immigration voulue par de plus en plus d’Européens. Il est même victime de l’inverse : d’un laxisme migratoire qui a laissé croire à son père que l’eldorado européen valait cette dangereuse traversée.
    Parce que quelques heures après la folie émotionnelle, la sœur du père a parlé : la famille vivait depuis trois ans en Turquie, et envisageait de rejoindre le Canada. C’est finalement l’Europe qui a été choisie, pour une vulgaire question de soins dentaires dont le père avait besoin.
    La culpabilisation peut s’arrêter là : l’homme ne fuyait plus un pays en guerre.
    Et quelle réponse offrent les dirigeants de cette Europe submergée ? Venez, plus nombreux encore ! Prenez des risques inconsidérés pour pénétrer dans des pays épuisés et déjà dépassés par des flux incontrôlables. C’est parce qu’en Europe, quelques belles âmes culpabilisent leurs peuples et encouragent une invasion ingérable qu’à des milliers de kilomètres, un père (qui avait, lui seul, un gilet de sauvetage ! ) a pris le risque de voir mourir ses enfants, rien d’autre.
    Si les Français doivent culpabiliser, c’est pour avoir porté au pouvoir depuis des décennies des hommes politiques devenus rois dans l’art du suicide collectif imposé par la manipulation de cadavres.

  • La comtesse
    La comtesse     

    Le CFCM et l' UOIF ont demandé l' ouverture de mosquées pour accueillir les migrants en déshérence que l' Arabie, ni le Qatar, ni les Emirats, ni le Maroc ne veulent recevoir, de peur d' être déstabilisés !!!


    Bravo !

  • La comtesse
    La comtesse     

    LA GRANDE MANIPULATION de L' HISTOIRE CONTEMPORAINE !
    (ou l' accueil des sans dents)

    Aylan n’est certainement pas la victime d’une politique de restriction de l’immigration voulue par de plus en plus d’Européens. Il est même victime de l’inverse : d’un laxisme migratoire qui a laissé croire à son père que l’eldorado européen valait cette dangereuse traversée.
    Parce que quelques heures après la folie émotionnelle, la sœur du père a parlé : la famille vivait depuis trois ans en Turquie, et envisageait de rejoindre le Canada. C’est finalement l’Europe qui a été choisie, pour une vulgaire question de soins dentaires dont le père avait besoin.
    La culpabilisation peut s’arrêter là : l’homme ne fuyait plus un pays en guerre.
    Et quelle réponse offrent les dirigeants de cette Europe submergée ? Venez, plus nombreux encore ! Prenez des risques inconsidérés pour pénétrer dans des pays épuisés et déjà dépassés par des flux incontrôlables. C’est parce qu’en Europe, quelques belles âmes culpabilisent leurs peuples et encouragent une invasion ingérable qu’à des milliers de kilomètres, un père (qui avait, lui seul, un gilet de sauvetage ! ) a pris le risque de voir mourir ses enfants, rien d’autre.
    Si les Français doivent culpabiliser, c’est pour avoir porté au pouvoir depuis des décennies des hommes politiques devenus rois dans l’art du suicide collectif imposé par la manipulation de cadavres.

  • La comtesse
    La comtesse     

    LA GRANDE MANIPULATION de L' HISTOIRE CONTEMPORAINE !
    (ou l' accueil des sans dents)

    Aylan n’est certainement pas la victime d’une politique de restriction de l’immigration voulue par de plus en plus d’Européens. Il est même victime de l’inverse : d’un laxisme migratoire qui a laissé croire à son père que l’eldorado européen valait cette dangereuse traversée.
    Parce que quelques heures après la folie émotionnelle, la sœur du père a parlé : la famille vivait depuis trois ans en Turquie, et envisageait de rejoindre le Canada. C’est finalement l’Europe qui a été choisie, pour une vulgaire question de soins dentaires dont le père avait besoin.
    La culpabilisation peut s’arrêter là : l’homme ne fuyait plus un pays en guerre.
    Et quelle réponse offrent les dirigeants de cette Europe submergée ? Venez, plus nombreux encore ! Prenez des risques inconsidérés pour pénétrer dans des pays épuisés et déjà dépassés par des flux incontrôlables. C’est parce qu’en Europe, quelques belles âmes culpabilisent leurs peuples et encouragent une invasion ingérable qu’à des milliers de kilomètres, un père (qui avait, lui seul, un gilet de sauvetage ! ) a pris le risque de voir mourir ses enfants, rien d’autre.
    Si les Français doivent culpabiliser, c’est pour avoir porté au pouvoir depuis des décennies des hommes politiques devenus rois dans l’art du suicide collectif imposé par la manipulation de cadavres.

  • La comtesse
    La comtesse     

    LA GRANDE MANIPULATION de L' HISTOIRE CONTEMPORAINE !
    (ou l' accueil des sans dents)

    Aylan n’est certainement pas la victime d’une politique de restriction de l’immigration voulue par de plus en plus d’Européens. Il est même victime de l’inverse : d’un laxisme migratoire qui a laissé croire à son père que l’eldorado européen valait cette dangereuse traversée.
    Parce que quelques heures après la folie émotionnelle, la sœur du père a parlé : la famille vivait depuis trois ans en Turquie, et envisageait de rejoindre le Canada. C’est finalement l’Europe qui a été choisie, pour une vulgaire question de soins dentaires dont le père avait besoin.
    La culpabilisation peut s’arrêter là : l’homme ne fuyait plus un pays en guerre.
    Et quelle réponse offrent les dirigeants de cette Europe submergée ? Venez, plus nombreux encore ! Prenez des risques inconsidérés pour pénétrer dans des pays épuisés et déjà dépassés par des flux incontrôlables. C’est parce qu’en Europe, quelques belles âmes culpabilisent leurs peuples et encouragent une invasion ingérable qu’à des milliers de kilomètres, un père (qui avait, lui seul, un gilet de sauvetage ! ) a pris le risque de voir mourir ses enfants, rien d’autre.
    Si les Français doivent culpabiliser, c’est pour avoir porté au pouvoir depuis des décennies des hommes politiques devenus rois dans l’art du suicide collectif imposé par la manipulation de cadavres.

  • La comtesse
    La comtesse     

    LA GRANDE MANIPULATION de L' HISTOIRE CONTEMPORAINE !
    (ou l' accueil des sans dents)

    Aylan n’est certainement pas la victime d’une politique de restriction de l’immigration voulue par de plus en plus d’Européens. Il est même victime de l’inverse : d’un laxisme migratoire qui a laissé croire à son père que l’eldorado européen valait cette dangereuse traversée.
    Parce que quelques heures après la folie émotionnelle, la sœur du père a parlé : la famille vivait depuis trois ans en Turquie, et envisageait de rejoindre le Canada. C’est finalement l’Europe qui a été choisie, pour une vulgaire question de soins dentaires dont le père avait besoin.
    La culpabilisation peut s’arrêter là : l’homme ne fuyait plus un pays en guerre.
    Et quelle réponse offrent les dirigeants de cette Europe submergée ? Venez, plus nombreux encore ! Prenez des risques inconsidérés pour pénétrer dans des pays épuisés et déjà dépassés par des flux incontrôlables. C’est parce qu’en Europe, quelques belles âmes culpabilisent leurs peuples et encouragent une invasion ingérable qu’à des milliers de kilomètres, un père (qui avait, lui seul, un gilet de sauvetage ! ) a pris le risque de voir mourir ses enfants, rien d’autre.
    Si les Français doivent culpabiliser, c’est pour avoir porté au pouvoir depuis des décennies des hommes politiques devenus rois dans l’art du suicide collectif imposé par la manipulation de cadavres.

  • La comtesse
    La comtesse     

    LA GRANDE MANIPULATION de L' HISTOIRE CONTEMPORAINE !
    (ou l' accueil des sans dents)

    Aylan n’est certainement pas la victime d’une politique de restriction de l’immigration voulue par de plus en plus d’Européens. Il est même victime de l’inverse : d’un laxisme migratoire qui a laissé croire à son père que l’eldorado européen valait cette dangereuse traversée.
    Parce que quelques heures après la folie émotionnelle, la sœur du père a parlé : la famille vivait depuis trois ans en Turquie, et envisageait de rejoindre le Canada. C’est finalement l’Europe qui a été choisie, pour une vulgaire question de soins dentaires dont le père avait besoin.
    La culpabilisation peut s’arrêter là : l’homme ne fuyait plus un pays en guerre.
    Et quelle réponse offrent les dirigeants de cette Europe submergée ? Venez, plus nombreux encore ! Prenez des risques inconsidérés pour pénétrer dans des pays épuisés et déjà dépassés par des flux incontrôlables. C’est parce qu’en Europe, quelques belles âmes culpabilisent leurs peuples et encouragent une invasion ingérable qu’à des milliers de kilomètres, un père (qui avait, lui seul, un gilet de sauvetage ! ) a pris le risque de voir mourir ses enfants, rien d’autre.
    Si les Français doivent culpabiliser, c’est pour avoir porté au pouvoir depuis des décennies des hommes politiques devenus rois dans l’art du suicide collectif imposé par la manipulation de cadavres.

  • La comtesse
    La comtesse     

    LA GRANDE MANIPULATION de L' HISTOIRE CONTEMPORAINE !
    (ou l' accueil des sans dents)

    Aylan n’est certainement pas la victime d’une politique de restriction de l’immigration voulue par de plus en plus d’Européens. Il est même victime de l’inverse : d’un laxisme migratoire qui a laissé croire à son père que l’eldorado européen valait cette dangereuse traversée.
    Parce que quelques heures après la folie émotionnelle, la sœur du père a parlé : la famille vivait depuis trois ans en Turquie, et envisageait de rejoindre le Canada. C’est finalement l’Europe qui a été choisie, pour une vulgaire question de soins dentaires dont le père avait besoin.
    La culpabilisation peut s’arrêter là : l’homme ne fuyait plus un pays en guerre.
    Et quelle réponse offrent les dirigeants de cette Europe submergée ? Venez, plus nombreux encore ! Prenez des risques inconsidérés pour pénétrer dans des pays épuisés et déjà dépassés par des flux incontrôlables. C’est parce qu’en Europe, quelques belles âmes culpabilisent leurs peuples et encouragent une invasion ingérable qu’à des milliers de kilomètres, un père (qui avait, lui seul, un gilet de sauvetage ! ) a pris le risque de voir mourir ses enfants, rien d’autre.
    Si les Français doivent culpabiliser, c’est pour avoir porté au pouvoir depuis des décennies des hommes politiques devenus rois dans l’art du suicide collectif imposé par la manipulation de cadavres.

Lire la suite des opinions (42)

Votre réponse
Postez un commentaire