En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les locaux de la fédération de Paris du Parti socialiste, dans le 11e arrondissement.
 

Dans un communiqué, Jean-Christophe Cambadélis évoque "une action concertée d'une cinquantaine de personnes armées de barres de fer", décrivant des locaux "saccagés" et des salariés "menacés".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Gwallamzer
    Gwallamzer     

    Le socialistes n'ont jamais protesté quand ils s'en prenaient aux permanences de droite ou d’extrême droite...

  • yanarf
    yanarf     

    Macron à fait le ménage, ou bien on a voulu faire place nette

  • labellejardinière
    labellejardinière     

    On entend "curieusement" peu M. Cambadélis quand la même "ultra gauche" saccage, dégrade et vole une permanence FN, comme moult fois à Aurillac....

Votre réponse
Postez un commentaire