En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Bruno Le Roux, president of the Socialist group at the National Assembly, addresses French lawmakers during a debate on a measure that would extend a state of emergency declared by the French president until the end of February, at the National Assembly in Paris on November 19, 2015. A state of emergency was declared across the country after the terrorist attacks of November 13 that left 129 people dead and 350 injured
 

Le président du groupe PS à l'Assemblée Bruno Le Roux a déploré ce mercredi que la "tendance ultra-gauchiste" se soit imposée à la CGT dans la contestation contre le projet de loi travail, saluant à l'inverse la "volonté de discuter" de Force ouvrière.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Agostini
    Agostini     

    La guerre des gangs oui !!!! Il n'y a que la CGT systématiquement JAMAIS D'ACCORD pour arriver en tête CERTAINNEMENT

  • danbas84
    danbas84     

    Bizarre avant 2012 ils étaient, les socialistes, "cul et chemise" avec les syndicats ... Surtout la CGT qui mettait la france en gréve sur ordre du PS !

  • norton_13
    norton_13     

    la CGT, ce syndicat qui était sorti de son devoir de réserve en 2012 et avait appelé à voter pour hollande... ils doivent s'en mordre les doigts qu'il ait été élu !!!! et nous aussi....

  • danbas84
    danbas84     

    Le roux ... Leguen .... Les seconds couteaux de Hollande
    Toujours le bon mot qui irrite tout le monde

  • deuxc
    deuxc     

    Pssst, leroux, c'est l'heure de la sieste!

Votre réponse
Postez un commentaire