En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Marie-Noëlle Lienemann n'a pas caché son émotion après la réunion des sénateurs PS avec Manuel Valls.
 

Des larmes de dépit. La sénatrice socialiste n'a pas caché son émotion après une réunion des sénateurs PS avec Manuel Valls, mardi matin. La raison de ses larmes? Le Premier ministre, qui "s'assoit sur les combats historiques du PS".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

31 opinions
  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    En Italie une grande partie de l'electorat a voté contre les partis en place, car ces italiens rèvoltés voulurent dire Basta à la politique des partis. Une surprise pour la classe politique italienne car la propagande avait ètè vraiment anti 5 ètoiles . L'Italie qui a ce jour reste dèmocratique par la proportionnelle et le vote de 2 chambres à ègale pouvoir, se retrouve sous le controle d'un jeune socialiste qui lui voudrait imposer un peu le modèle français: Etre encore au pouvoir avec 18% de satisfait!

    Car voilà en France il y a 2 tours pour les elections pour favoriser le bipartisme, comme dans les pays anglo-saxon dont est issu le nouveau ordre mondial. Les communistes ( notre PS est communiste pour eux)ne sont pas les bien venus chez eux, il n'y a besoin de 2 tours.
    mais il y a pire que le PS n'avouera jamais, c'est d'avoir manipulé leur electeurs en ne voulant jamais imposer une europe sociale quand ils furent en 1957 à Rome pour signer un traité européen. C'est que les gens de gauche en place furent tout simplement èbloui par le système amèricain de l'èpoque ou l'ouvrier etait bien payé et avait une voiture et le reste. Ce bluff accompagné de la prèsence de l'Otan chargé de surveiller secrètement l'avancée de la CE , ( les 2 sièges se trouvant à Bruxelles) aura fait oublier à la gauche un chapitre sociale sur le travail, car les pays en question ayant reçu les fonds amèricains et l'installation des entreprises amèricaines avides de profiter de l'argent des européens en vendant le production des ouvriers amèricains en abondance, il n'ètait pas necessaire de règuler le travail si ce n'est par les conventions internationales de l'Onu mise en place per le nouveau ordre mondial. Quand Delors fut prèsidentde la Commision les USA comprirent que l'Europe devenait plus organisée dans le sens que les Etats acceptaient de perdre beaucoup de souveraineté. Mais il y a eu le chox des pays qui avait subi la misère et aussi la dictature deurant des dècennies. Les français se retrouvaient en concurrence dèloyale avec une main d'oeuvre à bon marché. Delors ayant fait perdre la face pour la PAC à la France, voulait introduire une europe sociale evitant le risque du dumping sociale. Et bien Mitterant sera contre et son confrère allemeand aussi. Pour ce dernier la possibilité de construire la nouvelle allemagne sans aide de l'Europe, il ne pouvait pas aussi payer les anciens fonctionnaires communistes comme les travailleurs au meme salaire, etant donné le niveau pitoyable qu'est la gestion d'un pays sous tutelle de Moscou! Ainsi la gauche français non seulement avait abandonné la lutte contre le proletariat, engagera un nombre inimaginable de fonctionnaires, avant de privatiser les grosses entreprises nationales payés par des taxes toujours plus nombreuses. En fait le deficit public fut la mission de M Mitterand qui par la suite se rendra compte qu'il jouait pour le nouveau ordre mondiale. M Valls est un mondialiste qui a pris place au PS pour une mission très prècise: changer le PS, et bien sur faire plaisir aux banquiers. C'est pourquoi il est si jeune et dèjà si haut. Dèsolè mais j'aimais Sarkosy car au moins il n'y avait pas de doute sur sa mission dès le premier jour . Pour rèsumer le PS et l' UMP servent de pretexte pour parler d'un Etat dèmocratique. Le resteles français ont parfaitement raison de gueuler, car c'est la seul chose qui leur restent...

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    non il fait ce que l'UMP n'a pas fait. nuance

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Il y a erreur,car si Reagan n'avait pas survècu, il y a des chances que le monde serait bien mieux géré. La gauche a besoin du bon capitalisme, celui qui innove et fabrique; mais M Bush aura choisi de faire le pacte avec le diable, contrairement à sa guerre de religion irakienne. Il a cru a l'auto regulation de la finance... Sa naivaté prouvera que la droite est encore bien plus utopique sur la sagesse humaine. L abyme sera engendrée par la cupidité des speculateurs et aussi la betises voir le mensonge que la droite aura caché. Croire à un monde plus juste pour des primates sortis de la jungle, me semble sain, tant que la jalousie de posseder reste modérée. Et en Suède cela marche

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Je crois que l'argent ne fait pas le bonheur surtout après une trahison

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    rediger ou etudier des textes de loi ce n'est pas à la portée de polititiens de bistrot.. Je respecte plus les senateurs car ils sont la mèmoire vivante de tous nos cantons et souvent sa formation politique au dèpart;, tandis que les dèputés sont presque tous sortis des partis parfois sans lien affectif avec leur citoyens: les parachutés

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Elle a des convictions de solidarité,qui ont beaucoup participé à un cout de la vie plus cher que dans les pays voisins. Et il faut comprendre cette dame qui se voit dire que la gauche est responsable du chaos par le premier ministre de son parti. Valls a raison d'en parler, car les erreurs furent nombreuses et un mea culpa,peut etre salutaire quand le capitaine du bateau voit l'iceberg, sachant qu'une grosse partie est dèjà noyé...

  • Christine Brenterch
    Christine Brenterch     

    bien vu.

  • Christine Brenterch
    Christine Brenterch     

    bien dit et bien vu!

  • Lysa
    Lysa     

    Bien sûr que 1 200 euros ce n'est pas beaucoup mais si chaque individu pouvait percevoir le SMIC en travaillant qui remplacerait tous les contrats aidés, la France y gagnerait et surtout les travailleurs qui sont de plus en plus dans la précarité (contrat aidé 640 euros/mois) !

  • honte a eux
    honte a eux     

    comment des élus privilégiés gagnan 1000 euros par jour, environ, peuvent ils décréter que 1200 par mois ça suffit pour vivre, qu'ils balayent devant leur porte d'abord ...

Lire la suite des opinions (31)

Votre réponse
Postez un commentaire