En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le chef de file des députés UMP, Christian Jacob, ce mercredi à la tribune de l'Assemblée.
 

Le Parlement est resté très divisé, mercredi soir, après l'exercice de justification auxquels se sont prêtés le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères, l'un à la tribune de l'Assemblée, l'autre du Sénat.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

65 opinions
  • tulipe133
    tulipe133     

    La dictature de la gauche
    Leila Aïchi, sénatrice EELV de Paris SUR RMC A 7h45 - Leila Aïchi : « J'étais prévue pour intervenir. Mais quelques temps avant une partie de mon groupe a décidé que comme j'étais en défaveur de l'intervention, volonté du président, on m'a évincé. Je regrette cet évènement car une partie d'EELV est d'accord avec moi. Je suis contre une intervention en Syrie sans l'aval de l'ONU. La première raison de mon refus est l'illégalité d'une intervention sans l'aval de la communauté internationale ».Lors du débat au Sénat mercredi, le groupe EELV disposait d’un temps de parole de 12 minutes. Temps divisé en 6 min et 6 min pour avoir les deux avis (pour ou contre l’intervention). Il y avait d’un côté le soutien à l’intervention armée présenté par André Gattolin, de l’autre, Leila Aïchi qui devait « préconiser une solution politique, sans intervention militaire, soumise à un vote ». Selon la sénatrice, ce temps de parole ne lui a pas été accordé car « seul le temps d'expression favorable à la ligne du président est privilégiée ».

  • jackyguillet
    jackyguillet     

    ne pas rester en dessous les palmiers une noix de coco pourrai vous égratigner les neurones .

  • jackyguillet
    jackyguillet     

    c'est d'une intelligence d'un enfant de 5ans.

  • valgego
    valgego     

    Quand on agonise avec 20/100 de satisfaits à peine , avec des perfusions journalières , des électro-chocs toutes les 48 heures , que toute la planète évite le lit d'hôpital , la contagion et les odeurs de gangrène , on ne se moque pas des convalescents ,ce sont eux qui accompagneront la dépouille ,après avoir donné l'extrême onction.......s'ils veulent bien ,sinon fausse commune avec les jacobins .

  • habon
    habon     

    Ils veulent embraser le proche orient pour déclencher WW3 !!!
    Une petite histoire (à méditer !!!!!)
    Cliquez sur le lien :
    http://www.youtube.com/watch?v=xp-XfFbFzNc

  • habon
    habon     

    À VOIR : LE DISCOURS DU DÉPUTÉ BRITANNIQUE GEORGE GALLOWAY À LA CHAMBRE DES COMMUNES CONTRE L'INTERVENTION MILITAIRE EN SYRIE
    ------------------------------------------------------------------
    C'est un morceau d'anthologie, qui témoigne en faveur de la démocratie britannique : le député de gauche anti-travailliste George Galloway a fait, le 29 août dernier, une intervention véhémente et très remarquée à la Chambre des Communes.
    Quoi qu'assez bref, son discours n'a sans doute pas été pour rien dans le refus des parlementaires britanniques de donner leur feu vert à l'engagement militaire contre la Syrie souhaitée par le Premier ministre David Cameron.
    En voici la traduction en français :
    http://www.youtube.com/watch?v=Rt32GP1FG00
    Pour des informations sur George Galloway, du parti RESPECT, on peut consulter http://fr.wikipedia.org/wiki/George_Galloway#cite_note-lemonde-1

  • sanguin
    sanguin     

    Vous avez oublié TAUBIRA!!!!!!!!!!!!!

  • habon
    habon     

    Syrie : Entretien exclusif avec le Général Henri Paris

    Au moment où François Hollande se fait embarquer dans une guerre contre la Syrie qui pourrait allumer la mèche de ces nouveaux Balkans que sont les pays du Proche-Orient, il était important pour Solidarité & Progrès de donner la parole au Général Henri Paris pour apporter la voix de la raison dans ce conflit.

    Ancien commandant de la Deuxième division blindée, président du Club de réflexion politique Démocraties, et ancien conseiller militaire de Pierre Mauroy, lorsqu’il était Premier Ministre, et des deux ministres de la Défense, Jean-Pierre Chevènement et Pierre Joxe, c’est une voix qui devrait être écoutée à l’Elysée, en ce temps de crise aiguë.
    http://www.solidariteetprogres.org/orientation-strategique-47/syrie-geneve-henri-paris-10333.html

  • alilou
    alilou     

    Hollande est président de la république,mais pas de la France,il fait subir aux français,ses propres échecs de sa vie d'homme,c'est un raté.

  • sanguin
    sanguin     

    Mais quidambof, les gens que l'on veut aider à détruire Bachar la salade, sont les mêmes qui ont instauré la "charia" en Lybie et qui TUENT chaques jours des gens, comme en Irak!!!Alors nettoyer une fausse à lisier pour la remplir de purin, Je ne comprends pas la subtilité!!!!

Lire la suite des opinions (65)

Votre réponse
Postez un commentaire