En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Des parlementaires proposent de fixer un âge minimum pour le consentement sexuel

Mis à jour le
Teenagers freshen up in a public fountain, on June 30, 2015 in Limoges, as a major heatwave spreads up through Europe, with temperatures hitting nearly 40 degrees. AFP PHOTO PASCAL LACHENAUD 
PASCAL LACHENAUD / AFP
 

Deux sénatrices et deux députés de différentes couleurs politiques réclament l'établissement d'un âge minimum en-dessous duquel un enfant ou un adolescent serait considéré comme non consentant à un acte sexuel. Le débat s'est emparé de la classe politique fin septembre après la médiatisation d'une décision de justice qui a fait scandale. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • raletrol42
    raletrol42     

    En attendant, le salopard qui a violé la gamine de 11 ans... il est rejugé quand??
    Il va vraiment s'en sortir avec ce simple chef d'accusation ou les juges vont enfin faire leur boulot correctement en se préoccupant de l'avenir de la victime et pas celui de l'agresseur??
    Vont ils attendre qu'il s'en prenne à une autre gamine? un de ses enfants??
    Combien de victime innocente faute d'avoir eu le courage d'agir immédiatement?

  • Jacques Louys
    Jacques Louys     

    La sidération émotionnelle, face à une agression, ne dépend pas de l'âge. C'est une notion plus importante que l'âge de la victime. Une date limite est trop mécanique. Faisons plutôt confiance à l'appréciation du juge.

Votre réponse
Postez un commentaire