En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French MP of the Calvados department, Alain Tourret, poses a question, on November 5, 2013 at the National Assembly in Paris, during the session of Questions to the government. AFP PHOTO / JACQUES DEMARTHON
JACQUES DEMARTHON / AFP
 

Le projet de loi de moralisation de la vie publique prévoit de supprimer l'indemnité de frais de mandat des députés et sénateurs pour la remplacer par un système de notes de frais. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • Botticella
    Botticella     

    Mon petit doigt me dit qu'aux prochaines législatives, il n'aura pas l'investiture "En Marche" !

  • salamandre777
    salamandre777     

    Et oui monsieur le député, ce sera aux lobbyists de payer le déjeuner.
    S'ils pouvaient vous payer des leçons de savoir vivre aussi, mais je pense qu'ils vous veulent comme cela: attaché au luxe et au confort que votre fonction vous procure.

  • Emmanuel Roze
    Emmanuel Roze     

    Mais c'est le lot commun de l'ensemble des Français, il va falloir que certains s'y fassent et s'adaptent ou disparaissent.
    Si je me souviens de mes cours d'histoire la Révolution a eu lieu aussi pour une abolition des priviilèges, non.
    Quel personnage, et dire que certains on voté pour lui.

  • Emmanuel Roze
    Emmanuel Roze     

    Mais c'est le lot commun de l'ensemble des Français, il va falloir que certains s'y fassent et s'adaptent ou disparaissent.
    Si je me souviens de mes cours d'histoire la Révolution a eu lieu aussi pour une abolition des priviilèges, non.
    Quel personnage, et dire que certains on voté pour lui.

  • Emmanuel Roze
    Emmanuel Roze     

    Mais c'est le lot commun de l'ensemble des Français, il va falloir que certains s'y fassent et s'adaptent ou disparaissent.
    Si je me souviens de mes cours d'histoire la Révolution a eu lieu aussi pour une abolition des priviilèges, non.
    Quel personnage, et dire que certains on voté pour lui.

  • Dinowan
    Dinowan     

    C'est justement pour castrer des roulures pareilles que cette loi a été étudiée. Ça leur fera les pieds à ces branquignoles qui s'imaginent au dessus des lois. Et ça fera du bien à son double menton.

    Rassss
    Rassss      (réponse à Dinowan)

    C'est sûr, il n'a pas une tête à aller au MacDo. On le voit plutôt dans un restau 2 étoiles... Et puis il a une tête honnête vous ne trouvez pas?

  • cékoissa
    cékoissa     

    non mais pour qui se prend-il? des milliers d'employés sont dans cette situation!
    et s'il a honte de marquer avec qui il mange, il paie de sa poche un point c'est tout!

  • Roman Romain
    Roman Romain     

    Les managers mais aussi les indépendants et les chefs d'entreprise sont dans ce cas. Chaque km doit être justifié, chaque resto, chaque hôtel. Mais Monsieur le Député qui gagne 20 000€/mois (dont 10 000€ de frais sans justificatifs) s'offusque de devoir rendre les mêmes comptes que la plèbe.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Voilà l'image de la députation que donne ce triste sire,aucune pensée pour les pauvres,tout pour sa gueule,il n'est pas le seul,loin de là ,c'est pourquoi,il faut impérativement refondre l'assemblée,tout remboursement demande une facture,et de nommer la ou les personnes qui l'accompagnent,comme dans les pays anglo-saxons,ce monsieur oublie que ce sont les contribuables qui le paie avec ses privilèges.

  • Proserpine
    Proserpine     

    Alain Tourret le récalcitrant, est le député du Calvados de la République en Marche ... Y aurait-il du rififi sur l'Olympe de Zeus où Jupiter est venu faire son nid et séduire les harpies ? Lorsque l'on en est à faire du tapage dans les gamelles pour se faire entendre cela veut dire que les grands projets de réforme sont pour les ides de mars et la croissance pour les calandes grecques, les interventions françaises et la main d'oeuvre étrangère pour le contribuable que l'on rembourse de grands sourires, de menues promesses et de vaines querelles. Un grand chef se doit montrer l'exemple à l'ordinaire ou à la soupe populaire, où il se fait le devoir d'être servi en dernier, j'ai curieusement l'impression du contraire . .

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire