En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Des adhérents LREM saisissent la justice contre les nouveaux statuts du parti

Mis à jour le
Une quarantaine d'adhérents dénoncent la validité des nouveaux statuts du parti LREM.
 

Un collectif d'adhérents du parti présidentiel demande à la justice d'annuler la convocation à l'assemblée générale où doivent être adoptés les nouveaux statuts de la formation politique. Il dénonce le manque de démocratie au sein du parti.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Sébastien Dubois
    Sébastien Dubois     

    ah vous l'avez voulu ! débrouiilez-vous maintenant avec marche ou crève !
    comment peut-on faire confiance à quelqu'un formé par attali

  • Sébastien Dubois
    Sébastien Dubois     

    ah vous l'avez voulu ! débrouiilez-vous maintenant avec marche ou crève !
    comment peut-on faire confiance à quelqu'un formé par attali

  • jacques62
    jacques62     

    la député EM de la Haute-Garonne Corinne Vignon voyante de profession , aurait pu prévoir cette fronde et avertir Manu , tout de même .... bon , c'est vrai qu'elle n'a déjà pas vu le contrôle fiscal qu'il l'attend...

  • Kasai
    Kasai     

    J ai adhéré à En marche en avril 2016 en quelques secondes. Depuis juin 2017, j ai demandé en vain par mail, par SMS et sur le site en marche à quitter ce mouvement. Force est de constater qu'en marche ne respecte pas mon choix mais en plus on me demande de prendre part au vote pour les statuts. Vous comprenez ainsi comment le nombre d adhésion augmente sans cesse chez en marche. si vous êtes dans la même situation n' hésitez à me répondre à mon commentaire.

  • Lionel Mondet
    Lionel Mondet     

    Une fois les scrutins de la présidentielle et des législatives remportés, le mouvement LREM se structure. ce qui est gênant c'est la période de congés... C'est maladroit pour les militants de se voir pressés à la hussarde. Les vieux démons de la politiques reprennent le dessus... Des gouvernements qui prennent des décisions durant les congés... On a déjà connu cela. Des dirigeants de partis injoignables une fois élus... On a connu aussi. Mais a-t-on voté pour cela ???

  • Proserpine
    Proserpine     

    Eh oui que voulez vous, dans la gadoue quand il pleut, il faut mettre un suroît avec des cuissardes, et ça fait coasser les grenouilles avec les crapauds, mais l'averse ne prévient pas . Paraîtrait qu'à l'automne on annonce des trombes d'eau et qu'un parapluie n'y suffira pas. Quelle chance pour les pêcheurs de rainettes bernées du chiffon rouge, les pépinières d'anoures, les amateurs de cuisses de grenouilles et de vocalises batraciennes . Voici ma réponse aux archaéobatrachias pullulant dans les marigots de la politique : coaaaha, coaaaha !

  • luciento
    luciento     

    Mince alors...!!

  • beaudolo
    beaudolo     

    Où sont les commentaires de Vauban, sonntag67, bergheim, etc....?

    Flomatem
    Flomatem      (réponse à beaudolo)

    Il n'y à rien à commenter

    vauban
    vauban      (réponse à beaudolo)

    commenter une chose insignifiante, sans importance, sans effet ???

  • beaudolo
    beaudolo     

    Cela me fait penser à Cécile Duflot qui disait; " nous les écologistes on n'aiment pas les chefs"! c'est aussi cela un parti qui n'en est pas un vrai parti mais un amalgame de déserteurs politiques, de jeunes qui ignorent ce qu'est l'autorité et surtout la discipline sans laquelle un groupe humain ne peut réussir!

    benpardi!
    benpardi!      (réponse à beaudolo)

    CHEF , OUI , CHEF !!

  • Eric Lefort
    Eric Lefort     

    La véritable question est de savoir quand est-ce que les français se rendront compte que depuis la magistrale arnaque de leur prétendue révolution de 1789, ils se font ballotter de gauche à droite avec quelques rares escales au centre et aux extrêmes, mais dans la même galère royale que sous l’ancien régime et par les mêmes caméléons constituant la caste politique agissant en concert bien orchestré par la sphère de la haute finance, indépendemment des couleurs changeantes de leurs casaques réversibles à souhait, leur permettant de s'afficher au gré de l'opportunisme qui les caractérise ?...

    benpardi!
    benpardi!      (réponse à Eric Lefort)

    Un peu alambiqué mais tellement vrai...merci m'sieur Lefort !

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire