En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS
 

Dans un tweet, Gérard Filoche a réagi à la mort de Christophe de Margerie en disant "rendre hommage à l'humain", mais "pas au suceur de sang". Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, a décidé de convoquer l'intéressé devant la Haute autorité du parti.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • lagauche
    lagauche     

    certes il faut respecter les mort, mais , lui vivant a t-il respecté la France, le peuple. c'est quand même un comble que la première entreprise Français, paie ses impôts ailleurs q'en France.

  • gouik
    gouik     

    Je suis totalement d'accord avec filoche sur ce qu'il a dit, mais c'était pas le moment, un peu de respect et de la réserve est nécessaire car il y a mort d'hommes, 4 personnes!

  • ArthurH
    ArthurH     

    enfin un politique qui ne pratique pas la langue de bois, qui dit ce qu'il pense et pense ce qu'il dit, bravo !

  • Grincheux
    Grincheux     

    Parce que le PS (comme l'UMP) a beaucoup d'Ethique ? ce serait nouveau !!! c'est un procés en sorcellerie, l'inquisition est de retour ....
    L'éthique est la science de la morale et des moeurs. C'est une discipline philosophique qui réfléchit sur les finalités, sur les valeurs de l'existence, sur les conditions d'une vie heureuse, sur la notion de "bien" ou sur des questions de moeurs ou de morale.

  • ArthurH
    ArthurH     

    S'émouvoir de la mort d'un homme est normal. S'insurger contre ce qu'il représentait l'est tout autant. Quand une voix s'en fait l'écho, qui plus est socialiste, il ne faut surtout pas la baillonner !

  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    Les cinq principaux totems des Ojibwé étaient la grue cendrée, le Poisson-chat, le huard, l'ours et la martre. En 2014 nous en avons un sixième le PS.
    Et comme on dit le Chef 'Shawnee' du PS
    Quand tu te lèves le matin,
    Remercie pour la lumière du jour,
    Pour ta vie et ta force.
    Remercie pour la nourriture
    Et le bonheur de vivre.
    Si tu ne vois pas de raison de remercier,
    La faute repose en toi-même.

  • TAHAAN
    TAHAAN     

    Tiens! la chasse aux "frondeurs" continue à gauche ...comme à droite d'ailleurs...Seule la ligne du parti compte et "c'est Filoche"
    qui trinque comme le PS qui "s'effiloche"....Une belle démocratie propre, franche honnête où tout peut être dit à condition que personne ne l'entende!
    Cà va continuer longtemps cette mascarade? il va falloir que les citoyens se chargent de "recadrer" les politiques et vite.

  • Google-114291880150851242407
    Google-114291880150851242407     

    Valls et consorts arrêtez de jouer les vierges effarouchées. On s'en fou. The show must go on, Moi j'ai plutôt une pensée pour l'équipage et pour le sort du pauvre type qui à causé l'accident.

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Faut il s'excuser pour Erika ?
    Faut il s'excuser pour AZF ?
    Faut il s'excuser pour le financement de la junte birmane ?

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    Total, 1ère entreprise française, détient le record des plus gros profits jamais atteints par une entreprise française :
    2006 : 12,6 milliards d’euros
    2007 : 13,2 milliards d’euros
    2008 : 13,9 milliards d’euros
    2009 : 8,44 milliards d’euros
    2010 : 10,3 milliards d'euros
    Soit 60 milliards de profits en 5 ans !

    Total réalise 90 % de son chiffre d'affaires à l'étranger, principalement via ses sites de production de pétrole brut. Grâce à une habile optimisation comptable, Total présentait en 2009 et 2010 une perte sur ses activités en France, lui permettant de ne pas payer d'impôt sur les sociétés en France. L'Etat ne prélève sur Total que 500 millions d'euros au titre des prélèvements sociaux à la source sur les dividendes versés aux actionnaires de Total, et 300 millions au titre des impôts locaux.

    Depuis 2004, le dividende versé par Total aux actionnaires a augmenté de 70 % ! En 2009, Total a augmenté de 10 % les dividendes versés à ses actionnaires sur les bénéfices 2008. Pour 2010 et 2011, Total a décidé de maintenir le niveau des dividendes. Le groupe affichait en 2009 un taux de rentabilité de 13 %.
    Christophe de Margerie, PDG de Total le 21 novembre 2008 : « La politique de Total n’a pas changé et ne changera pas : des dividendes en augmentation dans les années qui viennent, indépendamment de notre capacité d’investissements. » (source Reuters)

    Délocalisation des capacités de raffinage : un dumping social et écologique

    Début 2009, Total avait annoncé la suppression de 550 emplois dans les activités de raffinage et de pétrochimie. La fermeture de la raffinerie de Dunkerque en est une conséquence. En 2009, Total a aussi supprimé 900 emplois dans ses raffineries en Angleterre. D’après le rapport d’activité 2009, les objectifs du groupe sont : « réduction des capacités de raffinage dans les pays de l’OCDE » et « concentration sur les raffineries les plus compétitives ». La justification officiellement invoquée est le tassement de la consommation de produits raffinés dans les pays industriels.
    En réalité, Total délocalise massivement ses capacités de raffinage des pays consommateurs vers les pays producteurs dans une logique de dumping social et écologique.
    Alors qu’il ferme ses raffineries en France et en Europe, Total construit en Arabie Saoudite à Jubail, sa plus grande raffinerie du monde qui doit ouvrir en 2011, pour un investissement colossal de 9,6 milliards de dollars. On peut lire sur le site de Total : « Total construit à Jubail sa plus grosse unité de raffinage. Dotée des dernières innovations technologiques, cette raffinerie permettra de traiter les pétroles lourds des plus grands gisements du monde. » Cette raffinerie produira du gazole, du kérosène et des composés chimiques pour l’industrie (benzène, propylène, paraxylène) qui repartiront de là en cargos !

    - dumping social : les coûts de raffinage dans les pays producteurs sont nettement plus faibles que les coûts dans les pays industriels (notamment en Arabie Saoudite où travaillent des millions d’immigrés des Philippines, du Pakistan, d’Inde et d’Indonésie sans aucun droits sociaux)

    - dumping écologique : Total délocalise ses émissions de CO2 vers des pays non soumis au protocole de Kyoto et aux quotas européens de CO2 (l’Arabie Saoudite n’a pas signé le protocole de Kyoto). Total est le 3ème plus gros émetteur de CO2 de France (derrière EDF et Arcelor Mittal) avec 13,6 millions de tonnes de CO2 émises. Total détient le record de la progression des émissions de CO2 avec + 26 % de 2005 à 2008. Avec la perspective du resserrement des quotas européens de CO2 qui devraient devenir payants à partir de 2012 et la taxe carbone française (dont Total ne devrait plus être exonéré), le groupe accélère donc la délocalisation de ses activités polluantes pour maintenir ses profits. En fermant ses raffineries en France (et en Europe), Total pourra aussi afficher fièrement des réductions d’émissions de CO2 en France et en Europe !
    Les autres groupes du secteur sont sur la même pente et vont donc réduire les capacités de raffinage en France (notamment ExxonMobil qui détient des raffineries Esso à Fos sur Mer et en Normandie)

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire