En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et le président de la République François Hollande
 

En l'espace de quatre semaines, le président de la République et le Premier ministre ont perdu chacun quatre points de confiance.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

56 opinions
  • comprendrepkoi
    comprendrepkoi     

    Louis XVI aussi était content de lui....

  • Bourgeon
    Bourgeon     

    Hollande conservera son noyau de sympathisants mais fera toujours des mécontents à gauche ou à droite . Consensus : trop de ministres et d'élus , trop d'immigrés , une Europe trop libérale . De grosses surprises sont à prévoir en 2014 et nous aurons 4 Présidents retraités en 2016 ! Voyance ou prémonition ?

  • manouche 84
    manouche 84     

    exact !! valerie

  • manouche 84
    manouche 84     

    bien dit sarah!!

  • manouche 84
    manouche 84     

    mais on y pense fortement rassure toi!

  • manouche 84
    manouche 84     

    quelle est la difference entre nos emmerdes et une tulipe!!!!!!!!
    aucune elle viennent toutes les deux de hollande

  • Lsd2
    Lsd2     

    Vous avez oublié que Mr Sarkozy a lui aussi oublié TOUTES ces promesses une fois élu ?
    Rappelez vous pourquoi il a été viré au bout de 5 ans !
    Arretez de penser Droite/Gauche, pensez 3eme choix !

  • manouche 84
    manouche 84     

    depuis mitterand on a pas connu pire!!!

  • fredpascal7777777
    fredpascal7777777     

    A ce rythme là, dans 6 mois et demi, F. Hollande sera à 0!

  • reitop
    reitop     

    La vidéo d’un discours de campagne de Nicolas Sarkozy fait le tour du web. L’ancien président y décrit avec une précision troublante la future gouvernance socialiste de François Hollande. Quand les prévisions de Sarkozy s’avèrent exactes.

    Si seulement les Français avaient été aussi lucides…

    Extraits choisis « Une France qui se retrouverait affaiblie politiquement, économiquement et moralement. »

    « Cette gauche qui fait la morale aux autres, mais qui ne se l’applique jamais à elle même [...] Cette gauche qui déteste l’argent, sauf quand c’est le sien. Cette gauche qui condamne la réussite, sauf quand c’est la sienne. Cette gauche qui ne passe rien aux autres, mais qui se permet tout. Cette gauche qui se permet de trier entre les bons Français, ceux qui pensent comme elle et les mauvais Français, ceux qui ne pensent pas comme elle. »

    « Un retour à la république de l’impuissance. L’idée qu’il [François Hollande] se fait du rôle d’un président de la république c’est celle d’un président qui ne prend plus aucune responsabilité, qui ne nomme plus personne, qui ne décide de rien et qui, à chaque fois qu’il y a un problème, réunit une commission. Le candidat de gauche veut bien présider, il ne veut pas gouverner. Parce que gouverner c’est trop difficile et c’est trop risqué. »

    « Ni rêve, ni proposition, ni décision : voilà le projet ! »

    « Quand ils ont fini de distribuer ce qu’ils n’ont pas, quand la faillite se profile, quand la confiance s’effondre, ils se rallient en catastrophe à l’austérité. »

    24h actus

Lire la suite des opinions (56)

Votre réponse
Postez un commentaire